Le statut du mariage de l’homme qui fornique avec la mère de sa femme
Fatwa No: 87445

Question

J'ai lu dans le chapitre sur le mariage du Sahîh Boukhari qu'al-Zuhrî, Mudjâhid et certains compagnons du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) étaient d'avis que celui qui fornique avec la mère de sa femme ne voit pas son mariage avec sa femme être invalidé.
Mon problème concerne le châtiment de cet homme qui est la lapidation, car il a commis la fornication en étant marié.
J'aimerais que vous m'éclairiez sur la question.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Il ne fait aucun doute que la fornication est un grand péché pour lequel Allah a menacé son auteur d'un douloureux châtiment si ce dernier ne s'en repent pas. Ce crime est d'autant plus illicite et hideux lorsqu'il a un caractère incestueux comme lorsqu'il est commis avec sa sœur, la mère de sa femme... La raison à cela est que l'homme a le devoir de protéger et défendre la dignité des femmes dont il est le mahram et non d'être celui qui la viole.

 

Quoi qu'il en soit, le fait qu'un homme fornique avec la mère de sa femme, comme c'est le cas ici, ne lui rend pas pour autant sa femme illicite selon l'avis de la majorité des savants. Al-Hâfizh ibn Hadjar a dit : « Ibrâhîm et al-Cha'bî ont rapporté que l'homme qui fornique avec la mère de sa femme voit ces deux dernières lui devenir illicites. Tel est l'avis d'Abû Hanîfa et de ses compagnons. Toutefois, la majorité des savants réfuta cet avis en avançant que le mariage islamique ne concerne que la femme avec laquelle il s’est lié par un contrat de mariage et ne concerne en aucun cas celle avec qui il a eu une simple relation sexuelle. » (Al-Fath)

 

Ensuite, le fait que cet homme mérite d'être lapidé ne contredit en rien la validité de son mariage avec sa femme pour le simple fait qu'il a forniqué avec la mère de cette dernière. La raison à cela est que pour que le châtiment de la lapidation soit appliqué, il faut que le crime soit porté devant le gouvernant et que quatre personnes témoignent qu'il a bien commis la fornication. Or, si ces conditions ne sont pas remplies, le châtiment de la lapidation ne lui est pas appliqué et, dans ce cas, sa femme reste sous sa tutelle. Enfin, même si le châtiment de la lapidation lui est appliqué, tous les liens matrimoniaux demeurent comme pour tout autre homme marié.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation