Il a acheté un ordinateur volé
Fatwa No: 87695

Question

Un de mes camarades a acheté un ordinateur volé il y a de cela deux ans, mais ne sait pas qui en est le propriétaire.
Aujourd'hui, la vie de mon camarade a changé et il s'est repenti de cet énorme péché.
Il a acheté cet ordinateur avec de l'argent totalement licite et l'a payé 2000 livres égyptiennes à l'époque.
Aujourd'hui, il s'est repenti sincèrement. Peut-il revendre cet ordinateur et utiliser l'argent de cette vente ? Peut-il revendre cet ordinateur à un prix plus élevé que son prix d'origine ? Peut-il acheter un autre ordinateur avec l’argent provenant de la revente du premier ordinateur ?
J'aimerais que vous imploriez Allah, exalté soit-Il, de me guider ainsi que mon ami vers le droit chemin.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Il est interdit à une personne d'acheter une marchandise volée en connaissance de cause, car il s’agit d’une entraide dans le péché et la transgression alors qu'Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [...] et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. [...] » (Coran 5/2). De même, il est interdit de revendre un objet volé, car l’une des conditions requises pour qu'une vente soit valable est que le vendeur soit le propriétaire de l'objet vendu. Or, celui qui vole un objet ne peut pas être considéré comme son propriétaire, car il en a pris possession de manière illégale.

Celui qui achète un objet volé doit le rendre à son propriétaire et réclamer son prix au voleur, car le Prophète () a dit :

« Lorsqu'un bien est volé à un homme ou perdu par celui-ci puis retrouvé entre les mains d'un autre homme, le propriétaire du bien est en droit de reprendre celui-ci. Quant à celui qui avait acheté ce bien (volé), il doit réclamer son argent à celui qui le lui a vendu. » [Ahmad (Chu'ayb al-Arnâ'ût : hasan)]

 

Etant donné ce qui précède, il n'est pas permis à votre camarade de vendre ou d’utiliser cet ordinateur et il doit le rendre à son propriétaire s'il le connaît. S'il ne connaît pas son propriétaire et n'a aucun espoir de le retrouver, il doit alors donner en aumône le prix  de l’ordinateur et demander à Allah, exalté soit-Il, que la récompense aille au propriétaire de ce dernier puis réclamer son argent à celui qui le lui a vendu (le voleur). Si celui-ci refuse de le rembourser, il peut alors porter l’affaire devant un juge. Et si ce dernier ne juge pas en sa faveur, son droit reste la responsabilité du voleur jusqu'au jour du jugement où il le récupérera. Qu'Allah, exalté soit-Il, vous guide tous vers ce qu'Il aime et agrée.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui