Remplir son vœu est une obligation à chaque fois que sa condition se répète
Fatwa No: 8800

Question

J’ai fait le vœu de faire dix Rak’âts dans la mosquée du Prophète si je commettais un péché. Je vivais alors à Médine, mais aujourd’hui, j’habite à 200 kilomètres de là et bien que je me rende à Médine presque tous les mois, je n’ai plus accompli une seule Rak’ât depuis 1988. Cependant, ces derniers temps, j’ai commencé à prier ce que je pouvais dans la ville où j’habite.
Que me conseillez-vous ? J’aimerais mettre fin à ce vœu. Puis-je faire les Rak’âts dans la ville où je me trouve ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Le vœu est une chose importante auprès d’Allah, exalté soit-Il, et le respecter est une obligation impérative. Celui qui fait le vœu d’accomplir un acte d’adoration si une chose spécifique se produit doit respecter son vœu, car le Prophète () a dit :  

 

« Quiconque fait le vœu d’accomplir un acte d’obéissance à Allah doit respecter son vœu et quiconque fait le vœu d'accomplir un acte de désobéissance à Allah ne doit pas respecter son vœu. » (al-Boukhari)

 

Allah, exalté soit-Il, indiqua dans Son Livre que respecter son vœu est une des qualités les plus décisives pour entrer au Paradis et être sauvé de l’Enfer. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

 

« Les vertueux boiront d'une coupe dont le mélange sera de camphre, d'une source de laquelle boiront les serviteurs d'Allah et ils la feront jaillir en abondance. Ils accomplissent leurs vœux et ils redoutent un jour dont le mal s'étendra partout. » (Coran 76/5)

 

Le Prophète () conseilla à ceux d’entre ses compagnons qui l’informèrent avoir fait un vœu, de remplir leur vœu, et cela, à de nombreuses occasions. Vous devez donc remplir votre vœu qui est de faire dix Rak’âts dans la mosquée du Prophète () selon la condition que vous avez fixée. Il ne vous est pas permis de les accomplir ailleurs, car la prière dans cette mosquée possède un mérite que les autres endroits n’ont pas à l’exception de la mosquée sacrée de La Mecque. C’est pourquoi s’il vous est plus facile de vous rendre à celle-ci, il vous est alors permis d’y prier et vous aurez rempli votre vœu et plus encore.

 

Le jour de la conquête de La Mecque, un homme dit : « O Messager d’Allah, j’ai fait le vœu de prier à la mosquée al-Aqsa si Allah te permettait de conquérir La Mecque. » Le Prophète () lui dit : « Pries ici donc. » NdT c’est-à-dire : dans la mosquée sacrée de la Mecque. L’homme réitéra sa question une deuxième fois et le Prophète lui répondit encore : « Pries ici donc. » À la troisième fois, le Prophète lui répondit : « Fais ce que tu veux. » (Ahmad, Abû Dâwûd)

 

Maymûna, , a rapporté qu’une femme l’informa qu’elle avait fait le vœu – si elle guérissait de sa maladie – de prier à la mosquée al-Aqsa. Elle lui dit alors : « Assieds-toi et mange ce que tu avais préparé pour ton voyage puis prie dans la mosquée du Prophète (), car je l’ai entendu dire :

 

La prière accomplie dans cette mosquée est plus méritoire que mille prières accomplies dans une autre mosquée à l’exception de la mosquée où se trouve la Ka’ba. » (Muslim, Ahmad)

 

Si vous êtes vraiment incapable d’accomplir la prière dans l’une de ces deux mosquées – la mosquée du Prophète ou la mosquée de La Mecque – alors, vous devez faire dix Rak’âts là où vous vous trouvez et vous devez faire une expiation semblable à celle faite pour le serment à chaque fois que votre vœu doit être respecté, car il comprend deux actes d’adoration : la prière et le fait que celle-ci s’accomplisse dans la mosquée du Prophète. Donc, si l’un de ces actes vous est impossible, vous devez faire ce que vous êtes capable de faire et faire une expiation semblable à celle du serment pour ce que vous avez été incapable de faire. En effet, le Prophète () a dit :

 

« Celui qui fait un vœu qu’il est incapable de remplir doit faire une expiation semblable à celle du serment et celui qui fait un vœu qu’il est capable de remplir doit l'accomplir. » (ibn Mâdjah)

 

Il ne vous est pas possible de mettre un terme à votre vœu et vous devez craindre Allah, exalté soit-Il, et ne pas Lui désobéir, car Lui désobéir est illicite même si vous n’aviez pas fait ce vœu. Vous devez demander pardon à Allah, exalté soit-Il, et vous repentir pour les péchés que vous avez commis dans le passé et vous devez Lui demander de vous protéger le restant de votre vie, car Il est le grand Accueillant au repentir, Absoluteur, Miséricordieux. Il répond toujours aux invocations et Il est très Généreux.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui