Le repentir d’un fornicateur
Fatwa No: 88100

Question

Je suis fiancée à un jeune homme musulman qui a forniqué un certain temps avant notre rencontre. Il a eu un accident terrible qui a changé sa vie et l’a poussé au repentir. Aujourd’hui je trouve qu’il est bon et qu’il regrette ce qu’il a fait, il n’y a que moi qui l’ai appris. Il est prêt à subir la peine légale de la flagellation et il pense que n’importe quelle bonne œuvre de sa part ne sera pas agréée. Je lui ai proposé de jeûner soixante jours et d’accomplir beaucoup d’œuvres pies pour s’aider à patienter jusqu’à notre mariage. Est-ce que ce que je lui dis est juste surtout que je m’intéresse à lui et que je désire l’éloigner des désobéissances pour que nous puissions nous marier ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si ce jeune homme s’est sincèrement repenti, Allah, glorifié soit-Il, acceptera son repentir parce qu’Il l’a promis (sens des versets) :

·        « C'est Lui qui agrée le repentir de Ses serviteurs, qui absout les mauvaises actions. » (Coran 42/25)

·        « ceux qui n'invoquent aucune autre divinité en dehors d’Allah ; ceux qui n'attentent pas à la vie de leurs semblables qu’Allah a déclarée sacrée, à moins d'un motif légitime ; ceux qui ne s'adonnent pas à la fornication, car quiconque commet de tels péchés encourra la sanction de ses forfaits * et le Jour du Jugement dernier, son supplice sera doublé et il le subira éternellement, couvert d'ignominie, * hormis ceux qui se repentent, qui croient sincèrement en Allah et qui font des œuvres salutaires. Ceux-là Allah transformera leurs mauvaises actions en œuvres méritoires, car Allah est toute miséricorde et toute indulgence. » (Coran 25/68-70)

Mouslim a rapporté dans son Sahih d’après Abû Hurayra, qu'Allah lui fasse miséricorde, que le Prophète () a dit : « Quiconque se repent avant que le soleil ne se lève à l’Ouest, Allah lui pardonnera. » Que ce jeune homme se comporte bien à l’avenir et accomplisse beaucoup de bonnes œuvres et ne retourne jamais à ce péché sans désespérer de la miséricorde d’Allah Qui dit (sens des versets) :
« Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez point de la miséricorde divine ! En vérité, Allah absout tous les péchés, car Il est le Clément et le Compatissant. * Revenez donc vers votre Seigneur ! Soumettez-vous à Lui, avant d'être surpris par le châtiment sans que vous puissiez bénéficier d'aucun secours ! » (Coran 39/53-54)

Allah a interdit de désespérer de Sa miséricorde et ordonné le repentir. C’est la seule solution valable pour ceux qui ont commis un péché. Il doit savoir que puisqu’il s’est repenti, il ne doit pas avouer sa faute pour subir la peine légale, il doit au contraire ne pas en parler. Malik a rapporté dans al-Muwatta’ d’après Zayd ibn Aslam que le Prophète () a dit :
« Que celui qui a commis de pareilles ignominies s’enveloppe du voile de la discrétion qu’Allah lui confère. »

Votre conseil de jeûner soixante jours n’a aucun fondement dans la Charia et il n’a pas à faire cela. Il doit seulement accomplir beaucoup d’œuvres pies que cela soit le jeûne ou autre, sans aucune obligation.

Nous vous rappelons que ce jeune homme est encore un non Mahram pour vous. Il ne doit en aucune façon avoir de tête-à-tête avec vous ni vous parler si ce n’est en cas de besoin et en évitant les tête-à-tête.

Ainsi Il n’y a aucun mal à l’épouser puisqu’il s’est repenti de la fornication.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation