Ses beaux-parents portent des amulettes
Fatwa No: 88119

Question

Les parents de mon mari portent des amulettes. Je sais qu'il s'agit d'idolâtrie. Par la grâce d'Allah, mon mari a réussi à se débarrasser de ces amulettes malgré le fait que ses parents essayent de l'obliger à les porter.
Nous leur avons dit à maintes reprises qu'il n'est pas correct de porter cela et j'ai peur que cela n'ait un impact sur notre vie de couple ainsi que sur la vie de nos filles.
Nous habitons aujourd'hui dans un autre pays que celui des parents de mon mari, mais s'ils venaient à nous demander de les rejoindre, je m'y opposerais, car ils s'immiscent beaucoup trop dans nos affaires. Existe-t-il un autre moyen pour mon mari de leur obéir et d'être à leur service ? Leur rendre visite est-il suffisant ? Ai-je raison de protéger mon mari et mes filles de tout souci et de toute pression possible pouvant survenir si nous habitons avec ses parents ?
Pouvez-vous me répondre rapidement, car cela dissipera de nombreux doutes dans ma vie ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

En Islam, les droits des parents sont très importants et leur obéir est un des meilleurs moyens de se rapprocher d'Allah. Parmi les meilleurs moyens d'obéir à ses parents figure le fait de les sauver du polythéisme et des voies qui y mènent. Votre mari doit donc s'efforcer de convaincre ses parents de retirer ces amulettes et tout particulièrement si elles contiennent autre chose que des versets coraniques. Le Prophète () a dit :
« L’exorcisme (non conforme à la charia), les amulettes et la magie pratiquée par une femme pour gagner l'amour de son mari (ou inversement) relèvent du polythéisme. » (Abû Dâwûd)

 

Quant à vous, vous devez aider votre mari à accomplir cette tâche importante.

 

Concernant le fait d'habiter avec eux s'ils vous le demandent, vous ne pouvez pas refuser, et votre mari est obligé de leur obéir s'il en est capable et qu'aucune nuisance ou difficulté majeure ne découle de cela.

 

Abdullah ibn 'Amr, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté qu'un homme vint trouver le Prophète () et lui demanda la permission d'aller faire le djihâd. Le Prophète () lui demanda : - « Tes parents sont-ils encore en vie ? » - « Oui. », lui répondit l'homme. - « Pour toi, le djihâd est de les servir. » lui dit alors le Prophète (). (Mouslim)

 

Abû Sa'îd al-Khudrî, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () demanda à un homme qui était venu pour faire le djihâd : - « Tes parents se trouvent-ils au Yémen ? » - « Oui. », répondit-il. - « As-tu leur permission ? », demanda-t-il. - « Non. », répondit l’homme.
- « Retourne donc et demande-leur la permission. S'ils te la donnent, alors viens, et sinon obéis-leur. » dit le Prophète (). [Abû Dâwûd (al-Albânî : sahîh)]

 

Par conséquent, s'il est ordonné à l'homme de rester avec ses parents si ces derniers ne l'autorisent pas à aller faire le djihâd, cela est d'autant plus vrai pour toute autre chose. Cependant, il est interdit à votre mari de leur obéir en portant une amulette ou pour toute autre chose illicite.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation