Malgré qu’il se sent coupable il commet l’illicite avec les femmes
Fatwa No: 88158

Question

J’ai un problème et, à chaque fois que j’essaye de m’en débarrasser, les tentations triomphent de moi. Il a commencé lorsque j’étais jeune et j’ai grandi avec beaucoup d’amour pour la vie d’ici-bas. J’ai essayé de me débarrasser de certaines de ces choses surtout la fornication et j’ai fait à Allah le serment de ne plus la pratiquer jusqu’au mariage. Effectivement je ne l’ai jamais accomplie depuis mon serment mais je fais pire, je touche les femmes et les embrasse et même je touche leur sexe. Il y a déjà quelque temps que je pratique cela. J’ai essayé d’en finir mais cela augmente et je pense souvent que j’ai honte de demander tant de fois pardon à Allah. Je sais la gravité de ne pas être fidèle au serment mais bien que je ne fornique pas, ce que je fais m’effraye. Pouvez-vous m’aider à éviter la colère d’Allah et à ne pas mourir en pécheur ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Il n’y a aucun doute que ce que vous faites est illicite et exige un repentir sincère à Allah. Se repentir de tous les péchés est obligatoire pour tout musulman même sans s’être engagé vis-à-vis de Lui (à ne plus recommencer).  Et en cas d’engagement, le fait de le violer et de pécher à nouveau rend la faute plus grave et le repentir plus nécessaire. Comme vous vous êtes repenti à Allah de la fornication, repentez-vous de ce que vous faites avec les femmes comme vous l’avez mentionné car c’est également une forme de fornication. Le Prophète () a dit :
« Il a été décrété au fils d'Adam une part inévitable de fornication. Ainsi, les yeux forniquent par le regard, les oreilles forniquent par l'écoute, la langue fornique par la parole, les mains forniquent par les caresses, les pieds forniquent par la marche sur la voie de la fornication, le cœur désire et espère, et les organes génitaux confirment ou infirment ce désir. » [(Ahmad et d’autres)]

Vous devez savoir aussi que ce que vous faites relève de la ruse de Satan qui vous mène par étapes au viol de votre serment et à la fornication. Vous devez donc prendre le plus grand soin à vous repentir avant que la mort ne vous saisisse à l’improviste. Parmi ce qui peut vous aider à redresser la barre et à réaliser un repentir sincère, il y a :

1) La multiplication des invocations adressées à Allah, glorifié soit-Il, et leur répétition avec insistance. C’est Lui qui dit (sens des versets) :

·        « Implorez-Moi, Je vous exaucerai ! » (Coran 40/60)

·        « Si Mes serviteurs t'interrogent à Mon sujet, qu'ils sachent que Je suis tout près d'eux, toujours disposé à exaucer les vœux de celui qui M'invoque. » (Coran 2/186)

2) L’éloignement des lieux de débauche qui favorisent la désobéissance, et la rupture définitive avec ceux qui s’y adonnent.

3) La fréquentation des gens bienfaisants et vertueux qui seront, après Allah,  une grande aide pour vous maintenir sur la voie droite et vous aider à obéir à Allah, glorifié soit-Il. Nous avons dans un hadith ces paroles d’un savant qui dit à l’homme qui a voulu se repentir des assassinats qu’il a commis :
« Va dans le pays Untel où tu trouveras des gens qui adorent Allah, adore-Le avec eux et ne retourne jamais dans ton pays, car c'est une terre de perdition. » [(Mouslim)]

Le fait d’éviter les pécheurs et de fréquenter les bienfaisants est l’un des meilleurs moyens pour accéder à la droiture et au repentir.

4) Le souvenir de la mort met fin chez l’individu à l’espoir en ce monde et aux désirs et le pousse à se repentir et à faire preuve d’obéissance à Allah. Le Prophète () a dit : « Souvenez-vous fréquemment de ce destructeur des plaisirs des sens qu'est la mort. » [(Ahmad, al-Tirmîdhi)]

5) Le sentiment d’être observé par Allah, glorifié soit-Il, et l’évocation de Sa majesté car Il voit tout ce que fait en secret Son serviteur, et celui-ci doit donc faire preuve de pudeur vis-à-vis de Lui.

6) L’évocation du Jour de la Résurrection où le serviteur se tiendra devant son Seigneur tout nu, un jour d’une durée de cinquante mille ans sans avoir aucune autre aide que celle de ses œuvres.

Crains Allah, glorifié soit-Il, mon frère, souvenez-vous de lui  et attention de ne pas retourner à ces péchés et de manquer à votre engagement vis-à-vis d’Allah, car c’est une affaire grave. Il dit (sens du verset) :
« Aussi a-t-Il suscité dans leurs cœurs une hypocrisie permanente qui doit les accompagner jusqu'au Jour de leur comparution devant Lui, et ce pour avoir violé les promesses qu'ils Lui ont faites et pour avoir débité des mensonges. » (Coran 9/77)

Si vous recommencez à pécher, vous devez également vous repentir et que votre honte vis-à-vis d’Allah ne vous empêche pas de vous repentir à chaque fois. Allah aime que Son serviteur Lui demande pardon et se repente chaque fois qu’il commet un péché. Le Prophète () a dit :
« Un homme commit un péché et dit : ' ô mon Seigneur, j'ai commis un péché, je T'implore de me le pardonner'. Allah dit alors: ' Mon serviteur a fait un péché et su qu'il a un Seigneur qui remet les péchés et qui inflige un châtiment à cause d'eux. J'ai pardonné ce péché à Mon serviteur'. Puis le serviteur commit un autre péché et dit: ' ô mon Seigneur, j'ai commis un péché, je T'implore de me le pardonner'. Allah dit alors: ' Mon serviteur a fait un péché et su qu'il a un Seigneur qui remet les péchés et qui inflige un châtiment à cause d'eux. J'ai pardonné ce péché à Mon serviteur'. Puis le serviteur commit un autre péché et dit: ' ô mon Seigneur, j'ai commis un péché, je T'implore de le pardonner'. Allah dit alors: ' Mon serviteur a commis un péché et su qu'il un Seigneur qui remet les péchés et inflige un châtiment à cause d'eux. J'ai pardonné ce péché à Mon serviteur'. Puis le serviteur commit un autre péché et dit: ' ô mon Seigneur, j'ai commis un péché, je T'implore de le pardonner'. Allah dit alors: ' Mon serviteur a fait un péché et su qu'il a un Seigneur qui remet les péchés et inflige un châtiment à cause d'eux. Je vous prends à témoin que J'ai pardonné ce péché à Mon serviteur, qu'il fasse donc ce qu'il veut » [(Boukhari)]

Le Prophète () a dit :
« Par Celui qui détient mon âme dans Sa Main, si vous n’aviez pas péché, Allah vous aurait emportés et aurait fait venir d’autres gens qui auraient péché. Ils Lui auraient demandé de leur pardonner leurs péchés et Il leur aurait alors pardonné. » [(Mouslim)]

Le hadith ne signifie pas qu’Allah aime les péchés mais qu’Il aime que Son serviteur Lui demande pardon à chaque fois qu’il commet un péché.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation