La circoncision
Fatwa No: 70394

Question

J’ai un ami qui s’est converti à l’Islam il veut savoir si la circoncision et obligatoire ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Cher frère,

 

Les Oulémas ont divergé sur le fait de savoir si la circoncision est obligatoire ou simplement recommandée. Cependant, ils sont unanimes pour dire qu’elle fait partie de la tradition du Prophète, , et de celles des Prophètes antérieurs.
Abou Dawoud, Ahmad et d’autres ont rapporté qu’un homme est venu voir le Prophète, ,  et lui a dit :
« Je me suis converti à l’Islam. Le Prophète, , lui répondit : « Débarrasse-toi des poils de la mécréance et circoncis-toi »
Dans Boukhari et Muslim, il est mentionné que le Prophète, , a dit : « Abraham s’est circoncis à l’âge de 80 ans, à l’aide d’une hache ».
La circoncision fait partie des choses par lesquelles Allah a éprouvé Abraham Son bien aimé et qu’il a accompli. Cette pratique s’est ensuite perpétuée chez les autres envoyés d’Allah ainsi que chez leurs disciples et cela jusqu’à Jésus qui lui aussi s’est circoncis. D’ailleurs tout ceci est bien connu des Chrétiens. Ceci est mentionné dans la Torah et l’Evangile malgré les altérations et la dénaturation que ces deux livres ont subies. Dans la Thora, particulièrement dans le tome de la Genèse :
« Ceci est le pacte entre Moi et toi et ta descendance après toi ; tout homme doit être circoncis » ; Evangile de Barnabé : « Youchaâ a répondu : Je vous dis qu’en vérité un chien est préférable à un homme incirconcis ».
Pour les raison citées précédemment, il incombe à votre ami qui s’est converti à l’Islam – nous glorifions Allah de l’avoir guidé – de faire la circoncision par obéissance au Prophète, , et par sa convenance avec la Sunna sauf s’il craint des préjudices en le faisant. Dans ce cas, il n’est pas coupable de ne pas le faire. Ibn Qudama, qu’ Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit : « L’homme qui embrasse l'Islam est autorisé à ne pas faire la circoncision s’il craint de subir des préjudices, par analogie au Ghousl aux ablutions et autre pratiques (qui est autorisé par exemple à ne pas faire le Ghousl s'il craint pour sa personne) ».
Nous conseillons à ce frère de faire preuve de douceur et de bienveillance envers son ami et dans la façon de lui prêcher l’Islam. Ceci afin de le garder sur la bonne voie car Allah, gloire à Lui, dit : « Appelle à la voie de ton Seigneur par la sagesse et la bonne parole et discute avec eux de la façon la plus douce » (Sourate 16/ Verset 125).

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui