Ne pas volontairement rembourser des dettes à la banque
Fatwa No: 88360

Question

Un homme d’origine asiatique résidant en Grande-Bretagne a emprunté de l’argent aux banques dans ce pays. Il veut à présent retourner chez lui et et ne pas payer cette dette. Peut-il le faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Cette personne doit payer sa dette qu’elle soit redevable envers une banque, des individus ou autre. Il ne lui est pas permis d’omettre le remboursement d’une partie de la dette aussi minime soit-elle car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [...]. Que ce dernier craigne Allah, son Seigneur, et ne réduise rien de sa dette » (Coran 2/282) Le Prophète () a dit également :

« Quiconque prend les biens des gens en ayant l’intention de les rembourser, Allah le fait pour lui, tandis que celui qui les prend avec l’intention de les détruire, Allah le détruit. » [(Boukhari)]

Il faut cependant savoir qu’il n’est pas permis d’emprunter de l’argent moyennant intérêts et la personne en question ne doit rendre à son créancier que la somme empruntée. Sinon, il s’agirait d’une forme d’usure. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Mais si vous vous repentez, vos capitaux vous resteront acquis. Ainsi, vous ne léserez personne et vous ne serez point lésés. » (Coran 2/279

Si la personne peut rembourser sa dette sans intérêts usuraires, elle doit le faire avant de retourner chez elle. Et si le seul moyen de ne pas payer les intérêts est de rentrer dans son pays, elle peut alors le faire après avoir remboursé le prêt.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation