Est-il permis de fixer le montant de la zakat par estimation ?
Fatwa No: 89436

Question

Est-on autorisé à fixer la somme de la zakat par estimation, avec la certitude que ce qui sera payé est supérieur à ce qui devrait l’être ?Y a-t-il des invocations grâce auxquelles le serviteur peut parvenir à une force extraordinaire qui lui permettra de lire les pensées des gens. J'ai lu que certains pieux avaient cette force qu’Allah leur avait donnée en particulier.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Des preuves montrent que la zakât peut être fixée par estimation si elle est payée en dattes, raisins ou d’autres fruits avec quelques divergences entre les jurisconsultes pour certains cas. Mais nous ne connaissons pas de preuves qui le permettent pour la Zakât sur l’or, sur l’argent ou sur la monnaie qui en tient lieu. Cependant, si celui qui doit la Zakât est sûr que la somme qu’il a estimée est supérieure à la somme due, nous ne voyons pas ce qui pourrait l’interdire, car le surplus est un bien conformément à ces paroles d’Allah, glorifié soit-Il (sens du verset) : « . Et celui qui fait le bien volontairement (qu’il sache qu’) Allah est Reconnaissant et Omniscient.» (Coran 2/158) et il doit le faire avec l’intention de donner ce qui dépasse la Zakât en aumône surérogatoire.

Au sujet des invocations pour parvenir à la force extraordinaire, nous ne connaissons pas d’invocation du Livre ou de la Sunna  à ce sujet et personne ne peut lire les pensées des gens à part Allah, glorifié soit-Il. Ce qui a été mentionné au sujet de certains pieux qui possédaient cette force nommée perspicacité : une chose qu’Allah met dans le cœur de qui Il veut parmi Ses amis intimes. Ils acquièrent ainsi la capacité de deviner certains états des gens, grâce à certains dons exceptionnels, des intuitions et des pressentiments. Ils examinent la situation des gens avec l’œil du cœur. Allah, glorifié soit-Il, dit (sens du verset) : « Il y a là, vraiment, des Signes pour ceux qui savent en scruter le sens. » (Coran 15/75) Ibn ‘Abbâs et d’autres ont dit que cette perspicacité n’est possible que pour un cœur pur qui s’est élevé au-dessus de toute impureté et de toute désobéissance et s’est rapproché d’Allah. Il voit grâce à la lumière divine qu’Allah a mise dans son cœur. Il y a également un type de perspicacité acquise par l’expérience et par les preuves et qui peut se trouver chez le croyant comme l’incroyant.

Et Allah sait mieux.  

Fatwas en relation