Est-il permis d’engager un partenariat commercial avec un collègue dont les fonds proviennent d’un prêt usuraire ?
Fatwa No: 89678

Question

Je m’appelle Hassan et j’habite en Belgique. Je désire m’engager dans un partenariat commercial avec un collègue, et je ne veux pas pour cela emprunter à la banque avec intérêts usuraires, car je sais que c’est illicite. Mon collègue ne possède pas suffisamment d’argent et veut faire cet emprunt. Suis-je autorisé à m’engager dans ce commerce avec lui, de sorte à ne prendre que les gains issus de mes fonds ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Vous ne devez pas vous engager dans un partenariat avec ce collègue, puisque sa part est obtenue à l’aide d’un prêt usuraire, et votre partenariat avec lui sera une approbation de son acte illicite et une aide dans le péché qu’il commet, alors qu’Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

« Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression » (Coran 5/2).

 

Et le Prophète () a dit :

 

« Quiconque parmi vous constate quelque chose de condamnable, qu’il s’y oppose avec la main. S’il ne le peut pas, qu’il le fasse avec la parole. À défaut, qu’il le désapprouve en son cœur, et cette attitude constitue le plus faible degré de la foi » (Mouslim).

 

Or, parmi les moyens de réprouver ce qui est blâmable figure le fait de ne pas traiter avec celui qui le commet. Ainsi, vous devez conseiller votre collègue, et espérons qu’Allah, exalté soit-Il, le guide par votre biais, car le Prophète () a dit : « Qu’Allah guide, par ton intermédiaire, un homme, vaut mieux que toutes les richesses du monde » (Boukhari et Mouslim).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation