Education des enfants nés hors mariage
Fatwa No: 90119

Question

J’ai plusieurs enfants, de mon mari actuel, que j’ai mis au monde avant le mariage. Il s’agit d’un garçon de 8 ans, une fille de 4 ans et une autre de 6 mois. Maintenant que j’ai embrassé l’Islam, ces enfants seront-ils musulmans si je leur apprends les préceptes de l’Islam et si je me marie avec un autre homme attaché aux enseignements de la religion ? Leur père, le fornicateur, ne se soumet pas aux injonctions de l’Islam. Quels sont ses droits et ses devoirs envers ses enfants ? Quand et comment éviter la promiscuité des filles et des garçons dans la même couche ? Quel est le meilleur moyen de répondre aux questions des enfants relatives à l’Islam et au divorce ? Je fais de mon mieux pour obtenir l’agrément d’Allah, exalté soit-Il.

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

Si vos enfants sont issus d’une relation illicite, ils ne doivent pas être attribués à celui qui a commis la fornication avec vous. Il n’est pas leur père et n’a aucun droit sur eux ni aucun devoir envers eux. Etant donné que vous êtes musulmane, vos enfants suivent votre religion. Quant à leur éducation, il est de votre devoir de leur apprendre le credo et la moralité islamiques.

 

Quant à votre mariage avec un autre homme vertueux, il vous aidera certes à vous raffermir dans votre religion. Il vous rappellera ce qu'il convient de faire si vous oubliez et vous soutiendra si vous vous rappelez.

 

Quant à la promiscuité des garçons et des filles dans la même couche, il faut l’éviter de préférence à l’âge de sept ans, car le Prophète () a dit :

 

« Dès que vos enfants atteignent l’âge de sept ans, évitez la promiscuité des filles et des garçons dans la même couche »   (Al-Hâkim). Cette injonction devient impérative dès qu’ils atteignent l’âge de dix ans, car le Prophète (Salla Allahou Alaihiwa Sallam) a dit :

 

« Ordonnez à vos enfants de faire la prière à partir de sept ans, corrigez-les à partir de dix ans s’ils la négligent et évitez la promiscuité des filles et des garçons dans une même couche »  (Abû Dâwûd).

 

Enfin, concernant les questions des enfants sur l’Islam et autre, il faut commencer par leur apprendre la foi en Allah, exalté soit-Il, en Ses Attributs parfaits et majestueux, à Son destin et à Ses Lois. Il faut se focaliser sur les bienfaits de l’Islam, ce qu’il ordonne et interdit. Dès qu’ils atteignent un âge où ils deviennent capables d’assimiler les réponses à leurs questions, il faut leur répondre ou leur conseiller quelqu’un qui pourra leur réponde.

 

EtAllah sait mieux.

Fatwas en relation