Les membres d’une même famille se réunissent chaque lundi pour évoquer Allah
Fatwa No: 90141

Question

Nous nous réunissons chaque lundi, les membres de ma famille dont mes tantes maternelles et paternelles, mes cousines paternelles et maternelles, et moi, pour invoquer Allah, exalté soit-Il, réciter la sourateYâssîne et autres sourates et prier pour le Prophète (Salla Allahou Alaihi waSallam), dans le but d’évoquer Allah, exalté soit-Il. En outre, cela aide la majorité des membres de la famille à se réunir au moins une fois par semaine au sein de cette vie fébrile et remplie de préoccupations. Nous espérons obtenir la récompense divine de cette réunion et des invocations qui l’animent, comme nous cherchons à réunir tous les membres de la famille. Or, nous avons appris que cela est une Bid'a. Qu’en pensez-vous ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Plusieurs textes de la charia recommandent les réunions organisées pour évoquer Allah, exalté soit-Il, dont les deux hadiths dans lesquels le Prophète () a dit : « Chaque fois que des gens se réunissent dans l’une des maisons d’Allah pour réciter et étudier le Livre d’Allah, ils verront la sérénité leur tomber du Ciel, la miséricorde divine les envelopper, les anges les entourer et Allah les évoquer auprès de la cour céleste. Celui qui accuse un déficit de bonnes actions, ne le comblera pas avec la noblesse de son origine » (Mouslim)

« Allah, exalté soit-Il, dispose d'anges qui parcourent les chemins à la recherche de ceux qui évoquent Allah. Lorsqu'ils trouvent un groupe de gens qui le font, ils s'interpellent en ces termes : « Venez ! Voici ce que vous cherchiez ! » Ils voltigent alors avec leurs ailes vers le Ciel le plus rapproché et - bien qu'Il soit mieux Informé qu'eux - leur Seigneur leur demande : « Que disent Mes serviteurs ? » Les anges répondent : « Ils proclament Ta gloire, ils disent que Tu es le plus Grand, ils Te louent et ils Te glorifient. » - « M'ont-ils vu ? » - « Non, par Allah, répondent les anges, ils ne T'ont pas vu. » - « Et qu'en serait-il s'ils M'avaient vu? » - « S'ils T'avaient vu, leur adoration serait encore plus vive, leurs acclamations plus intenses et leurs glorifications plus nombreuses. » - « Que demandent-ils ?» - « Ils Te demandent le Paradis. » - « L'ont-ils vu ? » - « Non, par Allah, Ô Seigneur, ils ne l'ont pas vu. » - « Et qu'en serait-il s'ils l'avaient vu ? » - « S'ils l'avaient vu, ils seraient plus avides de l'obtenir, ils le chercheraient avec plus d'insistance et le désireraient plus vivement encore. » - « Contre quoi cherchent-ils Ma protection ? » - « Contre l'Enfer. » - « L'ont-ils vu ? » - « Non, par Allah, Ô Seigneur, ils ne l'ont pas vu, sinon ils seraient plus empressés à le fuir et en éprouveraient une crainte plus vive. » - « Je vous prends à témoin que Je leur pardonne. » Alors, un des anges dira : « Il y a parmi eux untel qui ne fait pas partie du groupe ; il est seulement venu pour une affaire personnelle. » Allah répondra : «Je l’ai, lui aussi, pardonné car ce sont les membres honorables et celui qui se trouve en leur compagnie ne connaîtra pas le malheur. » (Boukhari et Mouslim)

Donc les réunions tenues pour évoquer Allah, exalté soit-Il, sont louables, et la méthode des prédécesseurs qui se réunissaient pour étudier la religion est celle qui est la plus digne d’être suivie.

Quant à votre réunion, vous ne commettez aucun péché en la tenant de temps à autre, sans en faire une habitude qui pourrait être considérée comme une sunna et donner même aux gens ordinaires l’impression que le Prophète () et ses Compagnons se sont comportés de la sorte. En effet si cette réunion devenait une habitude, elle serait qualifiée de Bid'a. Il est donc plus prudent d’éviter de la rendre régulière, compte tenu de la parole d’ibn Mas'ûd, qu’Allah soit satisfait de lui, qui a dit : « Suivez (le Prophète ) et n’innovez pas, car cela vous suffit ».

Nous vous conseillons de profiter de cette réunion pour approfondir la connaissance de votre religion en invitant un prédicateur pour vous donner des cours de religion, et que cela soit de préférence une femme versée en science religieuse. Qu’Allah augmente votre souci de bien faire.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation