La Zakat de l’or, d’un terrain acheté par traite et des actions en bourse
Fatwa No: 90162

Question

1- Quel est le montant de la Zakat que je dois payer pour de l’or du poids de 500 grammes que je possède (50 Roupies pakistanaises dont chacune pèse 10 grammes à peu près).
2- Mon mari possède un lopin de terre acheté pour pouvoir le vendre lorsqu’il en aura besoin. Mais il l’a acheté à tempérament et n’a payé qu’une seule traite, devra-t-il payer une Zakat pour cette terre qui vaut 100000 $ ? Sachant que nous possédons des actions en Bourse, comment doit-il payer sa Zakat et quel en sera le montant ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

 

Si l’or que possède notre sœur est du genre pour lequel la Zakat est due, elle doit en payer le quart du dixième (2,5%). Donc, pour les 500 grammes, elle payera 12,5 grammes d’or. C’est là la règle de base de la Zakat de l’or qu’il faut payer en or et non en valeur. Cependant, si elle veut payer sa valeur, elle calcule la valeur de cet or sur le marché le jour où elle doit payer la Zakat et verse 2,5 % de cette valeur.

Quant à la terre que votre mari a achetée, s’il l’a achetée avec l’intention de la vendre, il doit voir s’il a de l’argent liquide qui compense le montant de la dette qu’il doit. Si oui, un an après l’avoir achetée, il paye 2,5% de la valeur actuelle de la terre sur le marché.

S’il ne possède pas d’argent liquide de la valeur de la dette qu’il doit, il n’a pas à payer de Zakat.

S’il a acheté le terrain ne sachant s’il voulait le garder ou le vendre, il voit laquelle de ces deux intentions était dominante. Si c’est la vente et l’investissement, il paye la Zakat comme il été dit précédemment, et si c’est de le garder, il ne doit aucune Zakat. Si, après l’avoir acheté avec l’intention de le garder il a décidé d’en faire un investissement, les Hanbalites sont d’avis qu’il ne doit pas payer de Zakat. L’auteur de l'ouvrage Zâd a dit : « S’il est entré en sa possession par héritage ou par achat sans qu'il n'ait eu l'intention de le revendre, puis qu'il a émis ensuite cette intention, cette nouvelle intention ne sera pas prise en compte. »

Au sujet des titres financiers, nous rappelons en premier lieu que le musulman doit rechercher le licite dans ses transactions. Il ne lui est pas permis de participer au capital d’une compagnie dont les transactions sont illicites parce qu’il sera considéré associé à eux dans ces activités illicites en proportion de ses actions.

La Zakat sur les actions est ainsi :

1- S’il a acheté ces actions avec l’intention de profiter de leur rendement annuel et non pour en faire le commerce, il payera la même Zakat que dans le cas des immeubles et terres louées non agricoles, c’est-à-dire qu’il ne paye pas de Zakat sur la valeur de l’action, mais sur son rendement soit le quart du dixième, un an après l’avoir encaissé, à condition que les actions de la compagnie représentent des actifs fixes : immeubles, navires ou usines.

Si ce sont des marchandises commerciales, il paye la Zakat sur le capital et les bénéfices.

2- Si le propriétaire de ces actions les a acquises avec l’intention de les revendre, il paye la Zakat due sur les marchandises commerciales, qu’elles représentent des actifs fixes ou des marchandises commerciales. Un an après les avoir possédées, il paye la Zakat sur leur valeur de marché, qu’elle ait diminué ou augmenté par rapport à leur prix d’achat. Si elles ne sont pas traitées sur le marché, il paye la Zakat sur leur valeur estimée par des experts en la matière et verse 2,5% de leur valeur et des bénéfices s’il y en a.

3- Si le propriétaire des actions les vend avant la fin de leur Hawl, il ajoute leur prix à ce qu’il a d’autre comme biens et paye la Zakat sur le tout à la fin du Hawl de ces biens. Quant à l’acheteur, il payera la Zakat sur ces actions de la façon mentionnée.

Il faut savoir que si les actions sont du genre illicite, leur propriétaire doit en premier lieu se repentir, et ensuite renoncer à cette participation illicite. Il doit payer la Zakat sur le capital et non sur leur bénéfice car en vérité cet argent impur n’a pas de propriétaire et il doit le dépenser au service des musulmans.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation