Son père regrette d’avoir tué un oiseau dérangeant
Fatwa No: 90204

Question

Il y avait un oiseau qui picorait chaque matin sur presque toutes les fenêtres de notre maison. Nous avons essayé de l'ignorer, mais par la suite, il s'est mis à faire ses excréments sur les deux portes. La situation a perduré ainsi durant deux semaines jusqu'à ce que mon père le tue, mais aujourd'hui, il regrette de l'avoir tué. Ce qu'il a fait était-il illicite?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La règle de base est qu'il est interdit de tuer tout animal ou insecte qui n'est pas naturellement nuisible sauf s'il se met à nuire de manière inhabituelle. Or, il ne semble pas que la nuisance de cet oiseau ait atteint un point tel qu'il vous était permis de le tuer. Celui qui l'a tué doit donc s'en repentir.

On interrogea al-'Izz ibn Abd is-Salâm sur le fait de savoir s'il était permis de tuer un chat qui cause des nuisances ? Il répondit : « Si sa nuisance devient inhabituelle pour un chat et se répète, il est alors permis de le tuer. »

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui