Ses parents refusent qu’il épouse une handicapée pieuse
Fatwa No: 90236

Question

J’aime une fille handicapée. Elle est musulmane et ses parents sont musulmans. Elle est atteinte de surdité totale. Elle accomplit les cinq prières quotidiennes et elle est pratiquante. Cependant, mes parents refusent que je l’épouse simplement parce qu’elle est sourde. Que dois-je faire ? Depuis six ans j’attends pour l’épouser et je continue d’attendre. J’ai 25 ans. Aujourd’hui, je pense à l’épouser sans le consentement de mes parents. Quel est votre avis ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Premièrement, il faut savoir que les parents ne doivent pas empêcher leur fils d’épouser la femme avec laquelle il désire se marier si elle est pieuse et de bonne moralité. Le Prophète () a dit : « Choisis celle qui est pieuse pour être gagnant. » (Boukhari et Mouslim) Rien dans la Charia n'interdit d'épouser une femme sourde ou handicapée. Il se peut même qu’Allah, exalté soit-Il, mette un bienfait énorme dans ce mariage. En effet, il se peut que vous ayez une descendance bénie par Allah et qui sera utile à la communauté.

Si cette fille est telle que vous l’avez mentionnée, à savoir qu’elle est pratiquante et de bonne moralité et que vous désirez l’épouser, vous devez alors vous efforcer de convaincre vos parents en demandant l’aide d’Allah, exalté soit-Il puis l’aide de personnes vertueuses et de leurs proches car il se peut qu’ainsi ils se convainquent et qu’on puisse ainsi combiner les deux intérêts.

En revanche, s’ils persistent à refuser, alors vous devez leur obéir car l’obéissance aux parents dans ce qu’ils ordonnent de licite est obligatoire alors que votre mariage avec cette fille en particulier n'est pas obligatoire ; or ce qui est obligatoire prévaut sur ce qui ne l’est pas. Il se peut qu’Allah vous permette de trouver une femme meilleure qu’elle. Allah, exalté soit-Il dit (sens du verset) :
« […] Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. » (Coran 2/216)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation