Les mensonges des chiites concernant Abû Bakr et ‘Umar qu’Allah soit satisfait d’eux
Fatwa No: 90407

Question

Mes amis chiites me disent des choses horribles sur Abû Bakr, qu’Allah soit satisfait de lui. Selon eux, il aurait fait du mal à Fâtima, qu'Allah soit satisfait d'elle. Ils s’apppuient en cela sur des preuves tirées du recueil authentique de hadiths de Boukhari. Ils disent aussi que 'Umar, qu’Allah soit satisfait de lui, a brûlé sa maison, et bien d'autres choses encore et je n’ai aucun argument pour leur répondre. Pouvez-vous m'expliquer l’histoire d’Abû Bakr et de 'Umar, qu’Allah soit satisfait d’eux ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Dire qu’Abû Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, a fait du mal à Fâtima, , ou à toute autre personne de la Famille du Prophète () est un pur mensonge et une histoire montée de toutes pièces qui n’existe nulle part dans le recueil authentique de hadiths de Boukhari ou dans tout autre recueil de hadiths.

Abû Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : « Par celui qui tient mon âme dans Sa Main, la famille du Messager d'Allah () est plus proche de mon coeur que ma propre famille. » (Boukhari, Mouslim, Ahmad)

Abû Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit aussi : « Protégez Mohammed () à travers les membres de sa famille et ne leur faites pas de mal » (Boukhari) Comment prétendre donc qu'il aurait fait du mal à Fâtima, qu’Allah soit satisfait d’elle, et dire que cela a été mentionné par Boukhari (qu’Allah lui fasse miséricorde) dans son recueil authentique de hadiths ? Qu'Allah, exalté soit-Il, combatte le mensonge et les menteurs.

Dire que 'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, a brûlé la maison de Fâtima, , est également un pur mensonge inventé par des personnes dont les cœurs sont pleins de haine et de colère envers 'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, alors que celui-ci a conquis l’Empire perse sassanide par la grâce d'Allah, exalté soit-Il. C’est la raison pour laquelle les descendants des Perses ont inventé ce mensonge qui n'a absolument aucun fondement dans le Coran et la Sunna. Si Abû Bakr et 'Umar, qu’Allah soit satisfait d’eux, avaient réellement fait du mal à Fâtima, , pourquoi alors le lion d'Allah et du Messager d'Allah () qu'est 'Alî bin Abî Tâlib, qu'Allah soit satisfait de lui, ne l'a-t-il pas défendue et ne s'est-il pas vengé ? C’est la preuve qu'il s'agit bien d'un mensonge qui n'a aucun fondement, car Alî, qu'Allah soit satisfait de lui, aimait Abû Bakr et 'Umar, qu'Allah soit satisfait d'eux, et connaissait leur rangs et leur valeur.

L’imam Boukhari, qu’Allah lui fasse miséricorde, a rapporté dans son recueil de hadiths que lorsqu'Alî, qu’Allah soit satisfait de lui, prêta serment d'allégeance à Abû Bakr, qu’Allah soit satisfait de lui, il lui a dit : « Nous connaissons ta vertu et ce qu'Allah, exalté soit-Il, t'a accordé. Nous ne t'envierons pas pour un bien qu'Allah, exalté soit-Il, t'a accordé (celui du califat) » Muhammad ibn al-Hanifiyya, qu’Allah lui fasse miséricorde, a rapporté avoir demandé à son père (Alî ibn Abî Tâlib) : - « Quelle est la meilleure personne après le Messager d'Allah ? » - « Abû Bakr. », répondit Alî. - « Et ensuite ? », demanda-t-il qui encore. - « 'Umar. », répondit-il. (Boukhari) Alî, qu'Allah soit satisfait de lui, a donc témoigné que les meilleures personnes de cette communauté après le Prophète () étaient bien Abû Bakr puis 'Umar, qu’Allah soit satisfait d’eux. Alî, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit à 'Umar, qu’Allah soit satisfait de lui, après que le mazdéen Abû Lu'lu'a l'a poignardé - qu'Allah lui inflige le châtiment qu’il mérite, lui et ses semblables : « Qu'Allah te fasse miséricorde. J'ai bon espoir qu'Allah, exalté soit-Il, te rassemble avec tes deux compagnons, car j'ai souvent entendu le Messager d'Allah () dire : "J'étais, avec Abû Bakr et 'Umar..., j'ai fait, avec Abû Bakr et 'Umar..., je suis allé, avec Abû Bakr et 'Umar..." J'ai bon espoir qu'Allah te rassemble avec eux. »

Il s’avère ainsi que les dires selon lesquels Abû Bakr et 'Umar, qu'Allah soit satisfait d'eux, auraient fait du mal à Fâtima, qu’Allah soit satisfait d’elle, sont un mensonge et une pure invention.

Nous vous conseillons d'éviter ces gens pour qu’ils ne remplissent pas votre coeur de haine envers les compagnons du Prophète (), ce qui entraînerait votre perte dans ce monde et dans l'au-delà.

Lisez les livres d’ahl al-Sunna wa-l-Djamâ'a et ce que les imams des quatres écoles jurisprudentielles, qu'Allah leur fasse miséricorde, ont dit à propos d'Abû Bakr, de 'Umar, des membres de la famille du Prophète () et des autres nobles compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux et à propos de la fraternité et de l'amour qu'ils éprouvaient les uns pour les autres. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « [...] et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. [...] » (Coran 48/29)

Évitez autant que possible de fréquenter quiconque diffame un compagnon du Prophète (), car cette diffamation est un signe de perdition. Le musulman qui n'a pas une connaissance suffisante de la religion pour répondre aux mensonges ne doit pas fréquenter ces gens. Si vous êtes capable de lire la langue arabe, consultez donc la section arabe de notre site où vous trouverez de nombreuses fatwas qui répondent à leurs mensonges et montrent la vertu d'Abû Bakr et de 'Umar, qu’Allah soit satisfait d’eux, ainsi que des autres compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux.

Enfin, nous attirons votre attention sur un point important à savoir que si Abû Bakr, qu’Allah soit satisfait de lui, a refusé de donner à Fâtima, qu’Allah soit satisfait d’elle, et à quiconque, ce que le Prophète () a laissé en héritage c’est parce qu’il savait que le Prophète () a dit : « Nous, les prophètes, ne laissons rien en héritage et ce que nous laissons est aumône. » (Boukhari, Mouslim)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation