Elle regrette d’être musulmane car elle pense qu’en Islam les femmes sont inférieures aux hommes
Fatwa No: 90527

Question

J’ai embrassé l’islam il y a trois ans et ma foi n’a jamais été très profonde. Maintenant elle s’amenuise au point où je pense apostasier. Est-ce que les autres Musulmans auront le droit de me tuer si j’apostasie ? Je pense que la seule solution pour moi pour demeurer musulmane est de devenir un homme après ma mort. Est-ce qu’Allah peut faire de moi un homme ? Je n’ai rien lu qui puisse m’assurer que l’homme et la femme seront égaux au Paradis. Y a-t-il une invocation à formuler pour que la vie d’une personne se termine à sa mort et qu’elle n’ait plus d’existence ensuite au Jour de la Résurrection, sans Paradis ni Enfer ? J’ai lu que les femmes sont inférieures aux hommes du point de vue de la pensée et de la foi et que peu de femmes entreront au Paradis. Je déteste l’islam et être musulmane, je regrette le jour où je le suis devenue. Cependant, je continue à avoir foi en Allah et en Son Messager Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). Y a-t-il un traitement pour mon cas ? Ou bien dois-je faire semblant d’être musulmane pour ne pas être tuée si je quitte l’islam ? Je prie Allah de fortifier ma foi.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Je prie Allah le Majestueux, Seigneur du Trône majestueux de vous rendre heureuse en vous donnant la foi et la piété, et de vous guider vers la voie droite en vous permettant d’y rester jusqu’à la mort.
Sachez qu’Allah a créé l’homme et la femme et a fait de vous une femme pour une raison sage car Il aurait pu faire de vous un homme s’Il avait voulu. Ne vous offusquez donc pas du fait que vous soyez une femme et remerciez-Le au contraire pour cela; confiez-vous à Allah, demandez-lui de vous guidez vers ce qu’Il aime et agrée, et accomplissez ce pour quoi Il vous a créée et qui est Son adoration exclusive sans lui donner d'associé. Si vous y réussissez vous serez bien meilleure que beaucoup d’hommes musulmans.
Le rang au Paradis est fonction de l’obéissance à Allah et non du sexe, homme ou femme. C’est une fausse conception de la position de la femme en islam. Allah, glorifié soit-Il, dit (sens du verset) :
« Ô hommes ! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous vous avons répartis en peuples et en tribus, pour que vous fassiez connaissance entre vous. En vérité, le plus méritant d'entre vous auprès d’Allah est le plus pieux. Allah est Omniscient et bien Informé. » (Coran 49/13)
Voyez comment Allah a mentionné l’homme et la femme et montré que le rang élevé est obtenu en fonction de la piété et non du sexe masculin ou féminin. Le Prophète () a dit :
« Ô vous les gens ! Vous avez un Seul Seigneur, et avez le même ancêtre. Les Arabes ne sont pas meilleurs que les non-Arabes, ni les non-Arabes meilleurs que les Arabes. Les Noirs ne sont pas meilleurs que les Blancs ni les Blancs meilleurs que les Noirs si ce n'est par la piété. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. » [(Al-Bayhaqy)]
Le mot « gens » ici comprend l’homme et la femme.
Au sujet du hadith où le Prophète () a dit :
« … elles sont des créatures déficientes dans leur raison et leur religion et constituent la proportion la plus importante des habitants de l'Enfer …»,
il a expliqué à quel niveau se trouve le manque et dit :
« … Pour ce qui est de la déficience en matière de raison, le témoignage de 2 femmes équivaut à celui d'un homme. Voilà sa déficience en matière de raison. Et la femme [quand elle est indisposée par ses règles] passe des jours sans prier, et ne jeûne que certains jours pendant le mois de Ramadan [pour la même raison]. Voilà sa déficience en matière de religion. »
Or, la femme n’est pas blâmable pour ce manque parce qu’elle ne peut le repousser. Allah, glorifié soit-Il, a fait allusion à la façon dont se manifeste sa faiblesse dans le témoignage en disant (sens du verset) :
« … choisissez deux témoins parmi vous de sexe masculin ou, à défaut, un homme et deux femmes parmi les personnes présentant les garanties requises d'honorabilité, en sorte que si l'une oublie un détail, l'autre sera là pour le lui rappeler …» (Coran 2/282)
La femme peut avoir oublié un fait au moment du témoignage et l’autre pourra le lui rappeler. Aussi le juge ne peut-il faire de discrimination entre les deux au moment du témoignage. Le Cheikh al-Zandâny a mentionné que la science moderne a découvert que l’homme et la femme ont chacun deux centres (dans le cerveau), un pour la parole et l’autre pour la mémoire, et que lorsque l’homme parle, le premier travaille pendant que l’autre est au repos, tandis que lorsque la femme parle, les deux centres travaillent ensemble, et ainsi elle ne peut se rappeler parfaitement ce dont elle doit témoigner. Sa sœur le lui rappellera alors, pour que l’objectif du témoignage soit réalisé.
Quant au fait qu’elles soient les plus nombreuses parmi les habitants de l’Enfer, cela est dû à leur désobéissance à Allah et à leur mari et à leur habitude fréquente de maudire etc.
Je vous dis : « Que deviendrez-vous si vous apostasiez ? Pensez-vous que vous jouirez des délices de ce monde et de l’autre ? » La réponse est : « Non, Vous subirez le malheur dans la tombe et ensuite en Enfer. »
L’autorisation aux gouvernants musulmans de tuer celui qui apostasie vient de ces paroles du Prophète () : « Celui qui change sa religion (l’Islam), tuez-le. » De plus il y a le châtiment au fin fond de l’Enfer avec les démons et les criminels, qu’Allah vous en préserve ! La vie ne se termine pas avec la mort, prenez garde de ne pas devenir la proie de Satan qui invite ses partisans à être des habitants de l’Enfer. Par Allah nous vous conseillons sincèrement car nous avons pitié de vous.
Quant à être musulmane en apparence tout en cachant la mécréance, cela ne vous servira à rien auprès d’Allah et celui qui agit ainsi se retrouvera avec les hypocrites au fin fond de l’Enfer. Allah, glorifié soit-Il, dit (sens des versets) :
« En vérité, les hypocrites seront relégués au plus bas degré de l'Enfer, où ils ne pourront recevoir aucun secours, * excepté ceux qui se repentent, s'amendent et s'attachent fermement à Allah en Lui vouant un culte sincère. Ceux-là rejoindront les croyants auxquels Allah attribuera une récompense sans limites. » (Coran 4/145-146)


Et Allah sait mieux.

 

Fatwas en relation