La charia exige l’équité entre les épouses
Fatwa No: 90532

Question

Mon ami a une deuxième épouse avec laquelle il n'habite pas pour une raison essentielle. Cette deuxième épouse dit qu’elle ne lui obéit pas parce qu’il n'habite pas avec elle et que s’il le fait elle lui obéira, s’habillera et se comportera comme toute autre femme musulmane. Il arrive même quelquefois qu’elle le prive d’avoir avec elle une relation intime. Nous vous prions de nous conseiller

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La charia (législation musulmane) exige l’équité entre les épouses dans les dépenses consenties pour elles et le nombre de nuits passées avec elles. Allah, glorifié soit-Il, dit (sens du verset) : « … Mais si vous craignez encore de manquer d'équité à l'égard de ces épouses, n'en prenez alors qu'une seule … » (Coran 2/3)

L’homme ne doit priver aucune de ses épouses d’un seul de ses droits sans raison valable, et sa femme est autorisée à les lui réclamer mais elle ne doit pas rendre le mal pour le mal, mais lui obéir dans tout ce qui n’implique pas un péché. S’il l’invite à avoir un rapport avec lui, elle doit lui obéir même si elle ne le veut pas. Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté que le Prophète () a dit : « Si un homme invite sa femme à avoir un rapport avec lui, qu’elle s’y refuse et qu’il passe la nuit en colère contre elle, les Anges ne cessent de la maudire jusqu’au matin. »

Nous recommandons à cette femme de s’entendre avec son mari en faisant preuve de bonté avec lui et d’essayer de se réconcilier avec lui. Il n’y aura pas de mal à ce que des gens bienfaisants intercèdent entre eux. En effet, parmi les buts les plus importants du mariage figure la quiétude pour les deux époux.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation