Chacun des parents a sa part de responsabilité dans les conseils, l’orientation et l’éducation donnés aux enfants
Fatwa No: 90602

Question

Que dire d’un père qui a une bonne connaissance de la religion, mais qui néglige la responsabilité qu’il a envers ses enfants adolescents en ce qui concerne l’éducation et l’apprentissage et qui blâme leur mère à chaque fois qu’ils commettent une faute ? Quelle est la situation d’une mère opprimée et divorcée ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Faire preuve de négligence dans l’éducation des enfants et la sollicitude qu’on leur doit est extrêmement grave. C’est un grand préjudice et plus particulièrement lorsque les enfants sont à la période de l’adolescence. Les négliger durant cette période peut provoquer leur perte et leur destruction. Par conséquent, les parents doivent craindre Allah, exalté soit-Il, et savoir qu’ils se tiendront debout devant Lui, exalté soit-Il et qu’ils seront interrogés sur les enfants qu’Allah leur a confiés. Il est prouvé que le Prophète () a dit : « Chacun d'entre vous est un dépositaire et il est responsable du dépôt qu'on lui a confié. » (Boukhari et Mouslim) Cette négligence envers les enfants est encore plus grave et plus préjudiciable si ceux-ci vivent dans des pays non musulmans dans lesquels la corruption et les turpitudes sont nombreuses et où le bien et la vertu sont peu répandus.

Les parents doivent donc craindre Allah, exalté soit-Il et réparer la négligence commise dans l’éducation des enfants avant que ni les regrets ni les réparations ne soient d’aucune utilité.

Quant au fait que la mère soit divorcée, cela ne la dispense pas d’exercer sa responsabilité en ce qui concerne l’éducation de ses enfants et plus particulièrement si c’est elle qui en a la garde. Chacun des parents a sa part de responsabilité dans les conseils, l’orientation et l’éducation donnés aux enfants.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation