Les foyers ne sont pas uniquement fondés sur l’amour
Fatwa No: 90622

Question

Je me suis marié il y a trois ans, et mon mariage était traditionnel. En dépit des tentatives que j’ai faites, je ne suis pas parvenu à aimer mon épouse ni à lui offrir mon amour. Je ne suis nullement attiré par elle et je n’ai pas eu de rapports conjugaux avec elle depuis plus d’un an. Même au début du mariage, nous n’avons jamais tiré plaisir du coït. Je suis sur le point de perdre la tête. À cause de ce problème, j’ai négligé mon travail et mon commerce pour lequel j’ai travaillé dur. J’ai fait alors des recherches sur le divorce en Islam, et j’ai trouvé que le divorce était la meilleure solution. Que me conseillez-vous ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Certes, la vie conjugale sous sa forme la plus parfaite est fondée sur l’amour mutuel entre les deux époux. Or, cela ne signifie pas qu’elle est impossible sans cet amour, car il y a d’autres facteurs de pérennité.

Parmi ces facteurs, figure la bienfaisance envers la femme en la gardant, la bienfaisance de la femme envers son mari en s’armant de patience, la bienfaisance envers les enfants, s’il y en a, en maintenant les liens maritaux. Dans ce contexte, lorsqu’un homme se rendit auprès de 'Umar, , et voulait répudier son épouse, en justifiant cela par le fait qu’il ne l’aimait plus, 'Umar, , lui dit : « Malheur à toi ! Les foyers sont-ils uniquement fondés sur l’amour ? Assume donc tes responsabilités ». Et une fois, un mari demanda à son épouse si elle le détestait, et elle répondit affirmativement. Là, 'Umar, , dit à la femme : « Que l’une d’entre vous mente et embellisse les qualités de son mari, car tous les foyers ne sont pas fondés sur l’amour, mais sur la bonne cohabitation motivée par les vertus du mari et son attachement aux préceptes de l’Islam ».

Somme toute, le lien du mariage ne doit pas dépendre d’émotions changeantes, ni de passions capricieuses, ni de considérations futiles.

Sachez cependant que le mari peut répudier sa femme, ou accepter le Khul' si c’est elle qui réclame le divorce.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui