La société dans laquelle il travaille lui a proposé de lui acheter une voiture par l’intermédiare d’un prêt bancaire
Fatwa No: 90706

Question

Mon mari travaille dans une multinationale. Je n'ai pas de voiture et j'utilise la voiture de l'entreprise. Mon mari a eu une promotion le mois passé. La société lui a proposé de m'acheter une voiture par l’intermédiare d’un prêt bancaire. Elle me donnera chaque mois en plus de mon salaire la somme mensuelle due pour le rembousement du prêt sachant que celui-ci a une durée de 5 ans. Je percevrai donc l'argent du prêt que je donnerai à la banque. Si mon mari refuse cette offre, il ne pourra pas m'acheter une voiture, car il ne peut en acheter qu'une seule. Est-ce considéré comme de l'usure, car il fera un prêt à la banque, mais c'est l'entreprise qui paiera la banque sur cinq ans ? Est-il permis d'accepter cette proposition ?Répondez-moi rapidement s'il vous plaît.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons : Si la banque auprès de laquelle votre mari va contracter le prêt est une banque usuraire, il lui est interdit d'acheter cette voiture de la manière indiquée, car les banques usuraires proposent des prêts à intérêts usuraires qu'elles appellent simplement « intérêts ». Or, ces intérêts sont clairement usuraires et illicites selon le Coran et la Sunna. Par contre, s’il s’agit d’une banque islamique qui propose un prêt de bonne grâce exempt de tout intérêt usuraire, ou si la banque achète d'abord la voiture et en devient véritablement le propriétaire avant de la revendre à votre mari avec une marge de bénéfice alors, dans ce cas il n'y a aucun mal à acheter cette voiture et cela n'est pas considéré comme de l'usure. Etant donné que l'entreprise laisse à votre mari le choix de la banque où il contractera le prêt, celui-ci doit chercher une banque islamique qui lui accordera un prêt sans intérêts ou qui achètera la voiture avant de la lui revendre. Il lui est interdit en revanche de se tourner vers une banque qui pratique l'usure. Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation