L’eau de Zamzam II

L’eau de Zamzam II
8411 900

L’eau de Zamzam II

 
 
Vénérée avant même l’avènement de l'islam

Après la redécouverte de son puits, les Mecquois redonnèrent à l’eau de Zamzam la place qu'elle méritait. Ils avaient pour habitude d’en boire chaque fois qu'ils étaient sur le point de s'engager sur un sujet de grande importance.
Al-Haarith Ibn Khaleefah As-Saadi raconta que Quraysh commençait toujours ses préparatifs de guerre en buvant de l’eau de Zamzam. Ceci était si coutumier que l'on pouvait aisément déduire la gravité des événements lorsque l’on voyait un grand nombre de pots autour du puits (annonçant  la collecte de l’eau).
Les Mecquois se rendirent compte que l'eau était bénie. Ils avaient donc pour habitude de chercher sa bénédiction lors de problèmes graves et bien souvent elle fit la différence.

L'emplacement du puits
 
Le puits est situé à seulement quelques pas de la Ka'ba, à gauche derrière maqam Ibrahim. Son emplacement est maintenant clairement indiqué sur le marbre du mataaf (l’espace circulaire ouvert où les pèlerins font la circumambulation autour de la Ka'ba). Le puits a été abaissé au-dessous du niveau du terrain et modernisé pour faciliter l'extraction de l'eau du puits et ainsi supprimer tous les obstacles sur la voie du tawaaf.
Il convient de mentionner ici qu'il existe d'autres puits nommés eux-aussi Zamzam, par exemple il en existe un à Médine.
 
Les noms de Zamzam
 
Comme tout objet sacré, nous devons aimer et respecter l’eau de Zamzam. En plus de la sublime nature et de l’histoire de cette eau unique en son genre, ses attributs sont l’origine de nombreux noms. Certains de ses noms sont liés à sa sublimité comme «Bénédiction» et «Bénie». Un autre nom est "Bushra", il signifie ‘’bonne nouvelle’’.
Sa noble histoire contribue à ses nombreux noms tel que «Sanctifiée». Une autre série de noms découlent du fait que Jibril (Gabriel) a mis à jour la source, ces noms sont par exemple : "Hamzat Jibril» ou «Wat'at Jibril», ces deux noms se référant au fait que Jibril ait frapper le sol pour l’ouvrir et faire sortir la source.
Les attributs  de l’eau de Zamzam comptent aussi, pour la plupart, parmi ses noms. Certains de ces attributs sont issus des enseignements du Prophète, Salla Allahou alayhi wa Sallam, d'autres ont été inventé pour les caractéristiques physiques et spirituelles de l'eau. Parmi ces noms figurent, par exemple, "un remède à la maladie», et «une nourriture contre la faim». Elle est aussi appelé «Suffisante», «Bénéfique» et «Pure et Douce».
 
La connexion céleste
 
Ibn 'Abbas, qu'Allah l'agrée, a raconté qu’un homme se noya dans le puits de Zamzam. Afin de pouvoir récupérer son corps une grande quantité d'eau fut puiser. Après avoir retiré le corps, Ibn 'Abbas dit à l'homme qui était au fond du prendre l'eau qui coulait de la direction de la Ka'ba et précisa que l’origine de cette source se trouvait au Paradis. Abdullah Ibn Amr, qu'Allah l'agrée, a raconté une chose similaire sur son origine céleste.
Cela lui donne une particularité de plus : elle est mélangée avec de l'eau du Paradis, et ceci est un don de la part d'Allah.

Un signe clair
 
‘’Al-Masjid al-Haram’’, la Mosquée sacrée de La Mecque est la première maison de culte désignée pour l'humanité. Allah a béni ce lieu sacré et lui a donné de nombreuses particularités afin de le distinguer. Allah dit dans le Noble Coran, ce qui peut se traduire par : "La première Maison qui a été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers. Là sont des signes évidents, parmi lesquels l'endroit où Abraham s'est tenu debout ; et quiconque y entre est en sécurité. Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas… Allah Se passe largement des mondes." (Sourate 3/versets 96-97).
Zamzam est l’un de ces signes. Chronologiquement c'est le premier, lorsque Ibrahim le patriarche a quitté sa femme et son fils en bas âge dans cette la vallée aride, suite au  commandement d’Allah, il fit une humble requête : «Ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Kaaba] - Ô notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants ?" (Sourate 14/verset 37). L’eau de Zamzam fut le premier fruit.
 
Un flux ininterrompu
 
L’une de ses caractéristiques les plus spectaculaires est qu'elle ne s’est jamais tarie et se tarira jamais. Ceci est un cadeau d'Allah pour la Mecque et ses pèlerins.
Ibn 'Abbas, qu'Allah l'agrée, rapporta que le Prophète, Salla Allahou alayhi wa Sallam, dit: " Puisse Allah être miséricordieux envers la mère d’Ismail ! Si elle avait laissé l'eau de Zamzam couler sans construire de bassin pour la contenir, elle serait devenue un ruisseau intarissable." rapporté par Ahmad.
Chaque année, des millions et des millions de pèlerins boivent de l'eau de Zamzam. La mosquée du Prophète, Salla Allahou alayhi wa Sallam, à Médine en est quotidiennement approvisionnée en grandes quantités. Elle est aussi conditionnée et livrée à des millions de musulmans de part le monde entier, sans pour autant que ceci affecte son débit. Elle est l'incarnation de la munificence : plus on en boit, plus il y en a.
 
Source: Al-Jumuah

Articles en relation

Vertus du Hadj