Votre temps pendant le mois de Ramadan

Votre temps pendant le mois de Ramadan
7736 1695

 

Le temps c'est la vie, la vie de l'homme n'est constituée que de secondes et de minutes qu'il vit moment après moment, et chaque heure qui s'écoule de notre vie nous rapproche davantage de la vie de l'au-delà.
Bien que le temps soit la chose la plus précieuse que l'homme tienne à préserver, il est l'objet le plus facile à perdre. Quoique nous ne permettions à personne de voler notre argent, nous permettons –malheureusement – voire nous applaudissons le vol de notre temps et de nos vies, ce qui est la pire des catastrophes, car l'argent peut être récupéré alors qu'un seul instant perdu ne pourrait être compensé par tout l'or du monde. Ainsi le véritable perdant est-il celui qui gaspille et perd son temps. Le Prophète, , a dit: "Il y a deux bienfaits dont beaucoup de gens ne connaissent pas la véritable valeur: la santé et le temps libre" (Boukhari)
Si le temps est si précieux et si important, il l'est d'autant plus durant les périodes de bénédiction et de grâce, notamment le mois de Ramadan, où la rétribution est bien plus importante. Celui qui perd son temps durant les autres mois devrait réexaminer sa façon de l’exploiter durant ce mois béni et celui qui fait attention à son temps durant les autres mois, devrait redoubler d'attention durant le mois de Ramadan.
Malheureusement, de nombreuses femmes perdent leur temps de diverses manières en passant la nuit à s'amuser, à veiller, à regarder la télévision, à se promener dans les marchés et à assister à des réunions et à des forums, et passent leurs journées à dormir et à cuisiner comme si le mois de Ramadan était devenu pour elles le mois de la cuisine et du sommeil pendant la journée, et des veillées et de l'amusement pendant la nuit. Des mois et des mois de Ramadan peuvent passer ainsi sans qu'aucun changement ne survienne dans la conduite de nos sœurs musulmanes, sans que les actes de bienfaisance ne soient multipliés et sans que les erreurs et les carences ne soient comblées. D'où la nécessité pour la sœur musulmane – qui désire obtenir l'agrément d'Allah et qui recherche la vie de l'Au-delà – de réviser sa conduite et d’adopter une attitude ferme et sérieuse afin de profiter de chaque minute, voire de chaque seconde de cette période en accomplissant tout ce qui pourrait la rapprocher de son Seigneur, Exalté soit-Il. Les journées de ce mois sont courtes, ses heures sont limitées et s'écoulent très vite.
Certains d’entre nous peuvent être conscients de l'importance et de la valeur du temps, mais leur prise de conscience ne se fait – malheureusement dans beaucoup de cas – qu'au niveau mental et ne se répercute pas sur leur conduite et leurs actes. Nous avons donc besoin de passer de la compréhension théorique à des démarches pragmatiques que nous appliquerions dans nos vies pour améliorer notre manière d'exploiter le temps. Voici, chère sœur musulmane, certaines démarches pratiques pour profiter du temps pendant le mois de Ramadan:
La première démarche consiste à planifier à l'avance tout ce que vous désirez faire pendant ce mois, en vous fixant des objectifs clairs et précis. Vous devez dresser un emploi du temps comportant vos activités et le temps nécessaire pour les accomplir. Vous devez organiser vos heures de coucher, de réveil et de repos, de travail et de temps libre. Que l'un de vos objectifs que vous désirez réaliser pendant ce mois soit d'accomplir la prière dès que c’est l'heure, d'achever la lecture du Coran de nombreuses fois, d'accomplir les prières de Taraawiih en y récitant une partie du Coran, de consacrer une partie de l'argent à l'aumône et à la nourriture des jeûneurs. Vous ne pourrez profiter au mieux de votre temps sans vous fixer des objectifs clairs et précis. Vous constaterez d'ailleurs qu'une grande partie de votre temps a été perdue pour ne pas lui avoir assigné d'objectif.
Il est tout aussi important de déterminer les priorités c’est-à-dire les activités qui doivent passer avant les autres. Ceci ne signifie pas que la femme doive passer tout son temps dans ce qui est utile mais qu'elle doit le passer à faire ce qui devrait être fait. Nos cheikhs soutiennent que parmi les ruses de Satan figure celle qui consiste à détourner l'être humain de l'acte vertueux et méritoire vers un autre qui l'est moins.
La sœur musulmane doit se débarrasser autant que possible de ce qui lui fait perdre son temps tel que les bavardages longs et inutiles, les nombreuses visites et sorties sans nécessité, la télévision pendant des heures. Il faut habituer les autres à respecter notre temps et nos rendez-vous; il faut qu'ils téléphonent avant de rendre visite, et la visite doit avoir une durée déterminée.
 La femme doit réfléchir au temps de manière réaliste pour pouvoir en profiter car le zèle de certaines femmes peut les rendre irréalistes et incapables d’évaluer correctement ce qu'elles peuvent accomplir. Elles découvrent ainsi que le temps ne suffit pas pour effectuer ce qu'elles s'étaient assigné. Elles ont, par conséquent, une réaction contraire et sont frappées par la déception. Il est donc nécessaire d'évaluer le temps disponible que nous possédons et d’en profiter de manière réaliste.
Il est également utile de choisir le temps opportun pour y accomplir le travail que vous envisagez de faire, de sorte à consacrer à chaque occupation le temps qui lui convienne. Les travaux qui ne nécessitent aucune concentration ni soin particulier peuvent être accomplis à un moment quelconque. Par exemple, il est utile, en cuisinant, de recourir au Dhikr, de répéter les formules de glorification et de proclamation de l’unicité d’Allah, Exalté soit-Il d'écouter de bons programmes de radio ou des cassettes utiles. Les occupations qui exigent plus de concentration, de réflexion et de quiétude comme la prière, la lecture, la révision ou la mémorisation, doivent être faites à des moments opportuns.
Vous devez, chère sœur musulmane, accomplir au plus vite vos activités avant que vous n'en soyez empêchée. Prenez garde à ne pas différer leur accomplissement, car cette conduite constitue un des plus grands fléaux. Certains Oulémas ont dit: "Méfiez-vous de "Sawfa" (qui dénote, en arabe, l’ajournement) qui est l'un des soldats du diable". L'on a dit à ‘Omar ibn ‘Abd-Al ‘Aziiz, qui était exténué par trop de travail: "Reporte ce travail." Il répondit: "le travail d'un seul jour m'a épuisé, qu'en serait-il alors de celui de deux jours?"
Pour ce faire, implorez l'aide d'Allah, Exalté soit-Il, et ne vous découragez pas. Fréquentez les gens ambitieux qui emploient bien leur temps. Sachez que si vous ne passez pas votre temps à faire du bien, vous le passerez inévitablement à faire le contraire et qu’à chaque nouveau moment correspond un nouveau devoir.
Employez donc votre temps et votre vie à ce qui vous sera utile dans la vie d'ici-bas et de l'au-delà, pour remplir le registre des bonnes œuvres, avant que le mois ne se termine, et que vous ne soyez tourmentée par le regret à un moment où tout regret sera vain.
 

 

Articles en relation