La femme

  1. La femme
  2. Dans la génération des compagnons

Hamna : fille de Djahch

Hamna : fille de Djahch
6178 816

Hamna : fille de Djahch

 
Elle fut parmi les tous premières qui embrassèrent l’Islam. Mas’âb, fils de ‘Oumaïr l’épousa et émigrèrent ensemble à Médine ainsi que son frère Abd Allah fils de Djahch.
Hamna fut présente lors de la bataille d’Ouhoud et fut parmi les infirmières qui soignèrent les blessés et abreuvèrent les assoiffés.
Lors du retour de Prophète, ,  et des musulmans vaincus à cause de leur désobéissance aux ordres du Prophète, . Les femmes les devancèrent à Médine.
Le Fils de Saâdin qui rapporta de Mohammad, fils de ‘Abd Allah, fils de Djahch dit : « Les femmes se levèrent lors du retour des Musulmans, demandant des nouvelles de leurs proches, aucun d’eux ne pu dire quoique ce soit, ils attendirent l’arrivée du Prophète, . Il n’y eut pas de femme qui lui posa une question qu’elle ne reçut de réponse. »
Hamna arriva, Le Prophète, , lui dit : « Ô Hamna ! Prend en patience cette vicissitude, ton frère est mort en Martyr. » Elle répondit : « Nous sommes à Allah est c’est vers lui que nous retournerons, qu’Allah est son âme et lui pardonne. »
Le Prophète, , poursuivit : « Ô Hamna ! Prend en patience ce Malheur, ton Oncle Hamza fils de ‘Abdel Moutalib est mort en Martyr. »
Elle Répondit : « Nous sommes en Allah et c’est vers lui que nous retourneront qu’Allah est son âme et lui pardonne. »
Il, , ajouta : « Ô Hamna ! Prend en Patience cette infortune, ton Mari Mas’âb fils de ‘Oumaïr est mort Martyr. » Elle se mit à pleurer et dire : « Ô Rage ! Ô désespoir. »
Le Messager d’Allah, , dit : « L’homme est une partie inhérente de la femme, alors qu’elle ne lui est rien. »
Il, , lui implora Allah, à elle et à son Fils afin de les récompenser par l’intermédiaire d’une progéniture préférable. Quelques temps après, elle épousa Talha qui fut un excellent père pour son fils et un époux exemplaire pour elle.

Articles en relation