La femme

  1. La femme
  2. Dans la génération des compagnons

Les exploits d’Oum Omara dans le combat 2

Les exploits d’Oum Omara dans le combat 2
10255 832

Les exploits d’Oum Omara dans le combat

Ibn Sa'ed raconte l’exploit d’Oum Omara : Cette femme avait participé à la bataille d'Ohoud avec l'armée musulmane son rôle était de distribuer de l'eau et de donner les soins aux blessés.
Mais a un certains moment les musulmans ont commencé à fuir le champ de bataille parce qu'ils perdaient. Seul le prophète, , entouré de dix de ces compagnons, se défendaient encore.
Sans trop réfléchir, elle prit une épée et se joignit à eux pour protéger le Prophète, . Elle n'avait pas de bouclier.
Un des hommes qui prenaient la fuite passa devant elle, Le Prophète, , lui dit alors de lancer son bouclier à ceux qui combattaient encore .
Elle le mit et commença à se battre comme un homme.
Un cavalier vint dans sa direction et la frappa avec son épée.
Elle se protégea avec son bouclier avant de frapper sn cheval.
L'homme tomba à terre.
Elle entra en duel avec lui.
Le Prophète, alla Allahou Alaihi wa Sallam, appela son fils :
-"Ta mère, va aider ta mère,..."
Il vint l'aider et ils en vinrent à bout.
Pendant ce temps, un autre cavalier s'était amené en renfort, il donna un coup à son fils au niveau de son épaule gauche.
Il fut grièvement blessé, son bras en était presque coupé. Le sang jaillit
Quand le prophète, , se retourna vers eux, il dit à sa mére de bander le bras de son fils
C'est ce qu'elle fit. Puis elle dit à son fils :
-Relève-toi et combats !
Le prophète, , admira sa bravoure et lui dit:
-Personne ne pourrait supporter ce que tu supporte, ô Oum 'Imara"
Soudain, celui qui avait frappé son fils revint à la charge .Le prophète, , dit : C'est celui qui a voulu tuer ton fils."
Elle avança vers lui, engagea le combat, le mit à terre et le tua. Le prophète, , lui dit: -Louange à Allah qui t'a fait gagner ce duel, t'a aidé à combattre ton ennemi et t'a permis de venger ton fils."
Un autre cavalier arriva par la suite et la blessa grièvement .Le prophète cria encore au garçon:
-Ta mère, ta mère,.... bande-lui sa blessure, Qu'Allah vous bénisse! Le rang de ta mère est plus élevé que celui d'un tel et d un tel.
Que la miséricorde d'Allah soit sur vous, ô ma famille !
Le rang du mari de ta mère est plus élevé qu'un tel et un tel.
Que la miséricorde d'Allah soit sur vous, ô ma famille "
Oum Omara se tourna alors vers le prophète, , et lui dit:
-Prie Allah pour qu'on soit avec toi au Paradis.
"O Allah! Fais en sorte qu'Oum Omara soit avec moi au Paradis"
Oum Omara raconta par la suite que dés que le Prophète, , eu prononcé ses paroles, à cet instant précis, elle n'eut plus peur du tout de perdre la vie .
Le prophète, , dira par la suite :
-Quelle que soit la direction vers laquelle je me tournais, je voyais Oum Omara en train de combattre pour me protéger ".
Elle fut blessée à douze reprises dans cette bataille.
Après la mort du Prophète, , elle participa encore a la bataille contre Moussaylima " le menteur", ou elle fut blessée à onze reprises, et ou elle perdit sa main.
Qu'Allah la bénisse elle savait surement qu'il aurait été préférable pour elle de resté chez elle
Elle savait surement qu'elle n'était pas obligée de combattre.
Mais dans ce cas extrême, elle a préféré contourner cette règle.

Articles en relation