Voile pour femmes catholiques

Voile pour femmes catholiques
  • Date de publication:31/08/2009
  • Catégories:Le Hidjab
  • Fréquence:
10785 1243

Les femmes des chefs d'État, comme Michelle Obama et Laureen Harper, ont dû accepter de se couvrir la tête avec un foulard pour rencontrer le pape Benoît XVI au Vatican, en marge du sommet du G-8.

Lors de sa rencontre avec le chef de l'Église catholique, hier matin, l'épouse de Stephen Harper, Laureen, s'est présentée vêtue de noir, les cheveux recouverts d'une mantille, un foulard en dentelle d'origine espagnole.

Michelle Obama et toutes les femmes des délégations américaines et canadiennes qui ont obtenu une audience avec le pape ont fait de même.

Le port de la mantille, aussi appelé «voile de la chapelle» est controversé. Selon la tradition au Vatican, toutes les femmes doivent porter une mantille noire en présence du Saint-Père. Seules les reines catholiques ont le droit de porter une mantille blanche. Les hommes, eux, n'ont pas à se plier à cette obligation.

Cela n'empêche pas plusieurs femmes d'État de refuser de se plier à cette exigence. La chancelière allemande Angela Merkel a souvent été vue sans mantille avec les papes Jean-Paul II et Benoît XVI. L'actuelle présidente de l'Irlande et sa prédécesseure ont aussi refusé de porter la mantille, même si elles dirigeaient un pays fortement catholique.

Un retour en force ?

Les femmes catholiques, particulièrement en Espagne et en Italie, portaient la mantille lors de la prière ou de la messe. Son utilisation a toutefois fortement décliné dans la seconde moitié du 20e siècle, après les réformes de Vatican II.

Toutefois, depuis la publication en 2007 par le pape Benoît XVI d'un motu proprio autorisant le retour à plusieurs rites datant d'avant les réformes, le port de la mantille semble être en progression.

Dans Internet, plusieurs forums et sites font la promotion du port du voile pour les femmes catholiques. «Largement abandonnée par la génération catholique hippie dans les années 1970, cette coutume fait un récent retour dans l'Église aux États-Unis comme signe du renouveau de la liturgie catholique», peut-on lire sur le Forum de l'information catholique française.

Le site poursuit en disant que cette pratique est «honorable», exprime «la modestie et la révérence» et que c'est un «commandement» de Dieu.

Les partisans du port de la mantille utilisent parfois les mêmes arguments que les musulmans qui prônent le port du voile islamique. Ils citent souvent ce passage d'une lettre de Saint-Paul aux Corinthiens, qui se trouve dans l'Évangile: «L'homme ne doit pas se couvrir la tête puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme. En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme; et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme. C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.»

Invité à commenter le port de la mantille par Laureen Harper, le porte-parole du bureau du premier ministre n'a pas répondu à nos demandes.

Source : Le Journal de Montréal

 

Articles en relation

Les plus visités

Le Hidjab

Les conditions du Hidjab parfait

Selon le Coran et la Sounna, il y a six conditions pour que le Hidjab soit acceptable : - La superficie du corps qui doit être couverte: elle est différente chez l'homme et la femme....Plus