La femme

  1. La femme
  2. La croyance aux anges

Les anges et les croyants

Les anges et les croyants
272 88

 

Les anges et les croyants

 

 

Les anges sont une des créatures d’Allah qu’Il a créés de lumière. Ils sont naturellement enclins à Lui obéir et ne Lui désobéissent jamais quand Il leur donne un ordre et s’exécutent dès qu’ils en reçoivent un. Allah leur a donné la capacité de se présenter à l’homme sous des formes agréables. Ils sont les envoyés d’Allah, Ses soldats qui exécutent les ordres qu’Il leur transmet. Ce sont Ses ambassadeurs auprès de Ses prophètes et messagers. Allah dit : « Allah choisit des messagers parmi les Anges et parmi les hommes. Allah est Audient et Clairvoyant. » (Coran 22 ;75). La foi en les anges est un des six piliers de la foi tel que cela a été mentionné dans le hadith rapporté par Mouslim dans lequel le Prophète () fut questionné au sujet de la foi et il dit : « La foi consiste à croire en Allah, Ses anges, Ses livres, Ses prophètes, le jour dernier et le destin qu’il soit favorable ou non. » Aussi, nous ne connaissons rien de leur monde et de leur description si ce n’est dans les limites de ce qu’Allah nous a dit dans Son noble livre où à travers les hadiths authentiques de notre Prophète (). Et parmi les questions liées aux anges, leurs actes et leurs états en rapport avec les croyants. Nous citerons les suivants :

L’amour des anges pour les croyants :

Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Lorsque Allah aime l'une de Ses créatures, Il appelle Gabriel et dit: Allah aime untel, aime-le donc. Gabriel l'aime alors puis proclame parmi les habitants du ciel: Allah aime untel, aimez-le donc. Les habitants du ciel l'aiment alors et l'amour des gens sur la terre lui est acquis. » (Boukhari). Ibn Hubayra a dit : « On peut déduire de ce hadith que lorsqu’Allah aime un serviteur Il le fait savoir à tous ceux dont Il est satisfait qui se trouvent auprès de Lui de façon à ce qu’aucun d’entre eux ne déteste celui qu’Il aime. Il commence donc par en informer Gabriel afin que lui aussi l’aime et informe les habitants du afin qu’ils puissent adorer Allah et se rapprocher de Lui en aimant cette personne. »

Les anges prennent la défense des croyants :

Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui : « Un homme a insulté Abu Bakr alors que le Prophète () était assis, assistait à la scène, étonné et en souriant (en raison des insultes de l’homme et de son peu de pudeur). Mais comme cet homme ne cessait de l’insulter, Abu Bakr lui répondit. Le Prophète () se mit en colère et se leva. Abu Bakr le rejoint et lui dit : Ô Messager d’Allah, quand il m’a insulté tu restais assis et quand je lui ai répondu tu t’es mis en colère et tu es parti !! Il lui dit alors : Il y avait un ange avec toi qui lui répondait à ta place mais quand tu t’es mis à lui répondre un diable est venu et je ne voulais pas rester en sa présence. » (Ahmad Jugé bon par Al-Albânî). Al-Harawi explique : « Abu Bakr lui répondit c’est-à-dire qu’il a répliqué par des insultes identiques ou similaires. Abu Bakr demanda au Prophète la sagesse qu’il y avait à se lever et partir ? Il répondit que l’ange était avec lui soit qu’il l’incitait à patienter. Mais que quand il lui répondit, c’est son égo qui se manifesta. L’ange s’en alla donc et un diable arriva. Or, le diable n’ordonne que le mal et la turpitude, Il a donc eu peur qu’il dépasse les limites en commettant une injustice envers son interlocuteur alors que c’était lui qui la subissait jusqu’alors. »

 

 

Les anges invoquent Allah et demandent le pardon en faveur des croyants

Allah dit : « C’est lui qui prie sur vous, - ainsi que Ses Anges -, afin qu'Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière ; et Il est Miséricordieux envers les croyants. » (Coran 33 ;43). Ibn Kathir explique : « La prière d’Allah correspond aux éloges de Ses serviteurs auprès des anges. C’est ce que rapporte Boukhari selon Abu Al-‘Âliya. D’autres savants affirment que la prière d’Allah correspond à Sa miséricorde. On peut dire qu’il n’y a pas de contradiction entre ces deux avis et Allah sait mieux que quiconque. Quant à la prière des anges, elle correspond aux invocations pour les gens et à la demande de pardon en leur faveur. » Le Prophète () nous a d’ailleurs informés des actes pour lesquels les anges priaient sur qui les accomplissaient et par exemple : Etre en quête du savoir religieux, enseigner le bien aux gens, attendre la prière en groupe, prier au premier rang, prendre le repas nommé Al-Sahûr avant la journée de jeûne, visiter les malades, prier pour le Prophète ().

La demande de pardon et les invocations des anges en faveur des croyants

Allah dit : « Ceux (les Anges) qui portent le Trône et ceux qui l'entourent célèbrent les louanges de leur Seigneur, croient en Lui et implorent le pardon pour ceux qui croient : « Seigneur ! Tu étends sur toute chose Ta miséricorde et Ta science. Pardonne donc à ceux qui se repentent et suivent Ton chemin et protège-les du châtiment de l'Enfer. Seigneur ! Fais-les entrer aux jardins d'Eden que Tu leur as promis, ainsi qu'aux vertueux parmi leurs ancêtres, leurs épouses et leurs descendants, car c'est Toi le Puissant, le Sage. Et préserve-les [du châtiment] des mauvaises actions. Quiconque Tu préserves [du châtiment] des mauvaises actions ce jour-là, Tu lui feras miséricorde. » Et c'est là l'énorme succès. » (Coran 40 ;7-9).

Ibn Kathir explique : « Les anges implorent le pardon pour les croyants qui sont sur terre et ont eu foi en l’Invisible. Allah a donc chargé Ses anges rapprochés d’invoquer en faveur des croyants sans que ceux-là ne le sachent. Et comme cela fait partie de leur attribution, les anges disent Amin quand un croyant invoque en faveur de son coreligionnaire sans que ce dernier ne le sache. »

Qortobi a dit : « Les anges implorent le pardon pour les croyants, soit ils implorent Allah. »

Sa’di a dit : « La miséricorde et la compassion divines pour Ses serviteurs a fait qu’Il les comble d’éloges, que Ses anges implorent Son pardon pour eux et L’invoquent en leur faveur, ce qui les extrait des ténèbres des péchés et de l’ignorance vers la lumière de la foi, la réussite et les œuvres pieuses. Et ceci est le plus grand des bienfaits qu’Il ait pu donner à Ses serviteurs obéissants ce qui doit susciter de leur part d’être reconnaissants. »

Les anges assistent aux assises où est étudié la religion et où on évoque Allah en entourant les fidèles de leurs ailes :

Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Allah a des anges qui parcourent la terre à la recherche de ceux qui évoquent Allah (dhikr). Lorsqu'ils trouvent des gens qui évoquent Allah, ils s'appellent les uns les autres en disant : Venez, voilà ce que vous cherchiez. » (Boukhari).

Abu-Dardâ, qu’Allah soit satisfait de lui, rapporte avoir entendu le Prophète () dire : « Les anges abaissent leurs ailes par humilité devant celui qui est en quête de science en signe de satisfaction. » (Abu Daoud et Jugé authentique par Al-Albânî).

Selon Handhala, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Par Celui Qui détient mon âme dans Sa Main ! Si vous demeuriez dans le même état après être sortis de chez moi ou lorsque vous évoquez Allah (dhikr), les anges viendraient vous serrer la main dans vos lits et sur votre chemin. » (Mouslim). Le Cadi ‘Iyâd ajoute : « par honneur, vénération, respect et considération pour eux. »

Les anges se relaient auprès de nous et témoignent de ce que nous faisons :

Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Des anges se relaient auprès de vous, certains demeurant avec vous la nuit et d'autres le jour. Ils se réunissent lors de la prière de l'aube (sobh) et celle de l'après-midi (`asr). Lorsque ceux qui ont passé la nuit avec vous remontent au ciel, Allah, bien qu'Il soit mieux informé que quiconque, les interroge : Comment avez-vous laissé Mes serviteurs ? Nous les avons laissés en prière, et c'est ainsi que nous les avions trouvés, répondent-ils. » (Boukhari).

Les anges descendent du ciel quand le croyant lit le Coran

Selon Abu Said Al-Khudri, qu’Allah soit satisfait de lui : « Une nuit, alors qu'Usayd Ibn Hudhayr récitait le Coran dans sa réserve de dattes, son cheval se mit à bondir. Il poursuivit la récitation et il bondit à nouveau. Il continua et la bête fit un troisième bond. Usayd narre : "Craignant qu'il piétine (mon fils) Yahyâ, je me rapprochais du cheval. C'est alors que je vis une espèce de nuage au-dessus de ma tête, dans lequel il y avait comme des lampes. Il s'éleva au ciel jusqu'à ce que je ne le vis plus. Le lendemain, j'allai raconter cela au Messager d'Allah () : "Ô Messager d'Allah ! Hier, au milieu de la nuit, je récitais dans ma réserve quand mon cheval se mit à bondir - Le Messager d'Allah dit alors : "Tu aurais dû poursuivre ta lecture, Ibn Hudhayr !" Je continuai la récitation et il bondit à nouveau – il répéta : "Tu aurais dû poursuivre ta lecture, Ibn Hudhayr ! " Je poursuivis la récitation et il bondit une nouvelle fois - Le Prophète dit à nouveau : "Tu aurais dû poursuivre ta lecture, Ibn Hudhayr !" Mais je décidai d’aller voir ce qui se passait. Yahyâ se trouvait près du cheval et j’avais peur qu’il ne le piétine. J’aperçus alors une espèce de nuage dans lequel il y avait comme des lampes. Il s’éleva au ciel jusqu’à ce que je ne le vis plus. « Le Messager d’Allah déclara : « Ce sont les Anges qui t’écoutaient. Si tu avais continué la récitation, au matin, les gens les auraient vus sans qu’ils ne daignent se dérober à leurs regards. » (Mouslim). 

Les anges transmettent au Prophète () nos prières pour lui et nos salutations :

Selon Ibn Mas’ûd, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Allah a des anges qui parcourent la terre et me transmettent les salutations que m’adressent les croyants de ma communauté. » (Ibn Hibban et Jugé authentique par Al-Albânî).

Les anges assistent aux funérailles des vertueux et font de l’ombre aux martyrs avec leurs ailes :

Au sujet de Sa’d ibn Mu’adh, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « C’est pour lui que le Trône a bougé, que les portes du ciel se sont ouvertes et en faveur de qui soixante-dix mille anges ont témoigné. » (Nassâ’î et Jugé authentique par Al-Albânî).

Jâbir ibn `Abdillah, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : « Quand mon père fut tué je me mis à pleurer. Je voulus alors dévoiler son visage, mais les compagnons m’en empêchèrent mais pas le Prophète qui me dit : Ne pleures pas, ou, qu’est-ce qui te fait pleurer, les anges n’ont cessé de le couvrir de leurs ailes jusqu’à ce que son corps soit emmené. » (Boukhari).

Les anges disent Amin quand un croyant invoque en faveur de son coreligionnaire :

Quand un croyant invoque Allah en faveur de son coreligionnaire, les anges demandent à Allah qu’Il exauce cette invocation en disant Amin. Ainsi, cette invocation est plus à même d’être exaucée. D'après Abu Dardâ qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « L’invocation du musulman en faveur de son frère musulman en son absence (soit en secret, sans que son frère ne soit présent) est exaucée. Par ailleurs, un ange lui est assigné près de sa tête avec pour tâche de dire: Amen! Et que la même chose te soit accordée, après chacune de ses invocations en faveur de son frère. » (Mouslim).

Nawawi explique : « L’ange qui se tient vers sa tête est chargé, chaque fois qu’un croyant invoque en faveur de son frère de dire :  Et que la même chose te soit accordée ».

Tîbî a dit : « Un prédécesseur, quand ils voulaient invoquer pour lui-même, demandait pour son frère la même chose, car cette invocation était exaucée et il obtenait la même chose, soit ce qu’il voulait. »

Les anges assistent aux cinq prières, disent Amin derrière l’imam, et prient pour les fidèles qui attendent la prochaine prière sur le lieu où ils l’ont accompli et assistent à la prière du vendredi :

Les anges assistent aux cinq prières quotidiennes et à celle du vendredi. Ceux qui disent Amin en même temps que les anges voient leurs péchés pardonnés.

Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Quand l’imam dit Amin dites-le aussi. Celui qui le dit en même temps que les anges verra ses péchés antérieurs pardonnés. » (Boukhari).

Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Les anges prient sur l'un d'entre vous tant qu'il reste assis à la place où il a accompli sa salât et qu'il ne perd pas ses ablutions. Les anges disent : Allah ! Pardonne-lui. Allah ! Fais-lui miséricorde. » (Boukhari).

Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Le vendredi, les anges se tiennent devant la porte de la mosquée et inscrivent les noms des fidèles qui y entrent les uns après les autres. Puis, lorsque l'imam arrive pour monter sur le minbar, ils rangent leurs registres et s’assoient pour écouter le prêche. » (Boukhari).

Les anges saluent les nobles croyants au moment de reprendre leurs âmes :

Allah dit : « Ceux dont les Anges reprennent l'âme - alors qu'ils sont bons - [les Anges leur] disent: « Paix sur vous! Entrez au Paradis, pour ce que vous faisiez ». » (Coran 16 ;32).

Qortobi explique : « Les paroles des anges : Paix sur vous, peut se comprendre de deux façons. La première, pour les mettre en garde contre leur mort imminente. La deuxième, pour leur annoncer la bonne nouvelle du Paradis. Puisque la paix correspond à la sécurité ».

Tabari explique cette phrase ainsi : « Cela signifie que les anges reprennent les âmes de ces vertueux en leur disant « Paix sur vous » allez au Paradis. C’est une bonne nouvelle de la part d’Allah que leur transmettent les anges. »

Les anges combattent avec les croyants et les raffermissent :

Lors de la bataille de Badr, Allah a assisté les croyants par un certain nombre d’anges. Allah dit : « (Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu'Il vous exauça aussitôt : « Je vais vous aider d'un millier d'Anges déferlant les uns à la suite des autres. ». » (Coran 8 ;9).

Selon Ibn Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui : « Alors que ce jour-là, un musulman poursuivait un polythéiste qui se trouvait devant lui, il entendit un coup de bâton au-dessus de lui et le bruit d’un cavalier qui disait : Viens Hayzûm (le nom du cheval) il regarda le polythéiste qu’il vit étendu au sol, le nez cassé, la tête ouverte comme si cela était le résultat du coup entendu. Toute la partie touchée par le coup était devenue verte. Ce musulman rapporta cela au Prophète () qui dit : Ce que tu dis est vrai. C’est une aide qui t’a été apporté du troisième ciel. » (Mouslim).

Si on demande quelle est la sagesse dans le fait d’envoyer un ange du troisième ciel alors que l’ange Gabriel est capable à lui tout seul d’exterminer tous les polythéistes sur l’ordre d’Allah ?! Subkî a répondu ainsi à cette question : « Ceci s’explique par la volonté divine que ce soit le Prophète et ses compagnons qui combattent les polythéistes et que les anges ne leur soient seulement une aide à la hauteur du nombre des armées. Ceci en considérant les différents aspects des causes et des lois qui régissent la marche des choses, comme Allah veut que cela ait lieu entre Ses serviteurs. Et c’est Allah qui est à l’origine de tous ces actes. »

La venue des anges pour assister les croyants ne s’opposent pas au fait de devoir préparer les forces requises pour affronter l’ennemi. L’Islam appelle ses adeptes à mettre en œuvre les moyens matériels et spirituels nécessaires pour obtenir la victoire. Allah dit : « Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre » (Coran 8 ;60).

Les anges aiment les croyants. Ils invoquent en leur faveur, les protège durant leur sommeil et quand ils sont réveillés, avec la permission d’Allah. Et ce que nous avons mentionné à ce sujet n’est qu’une partie des actes des anges et de leur amour pour les croyants. Il est bien connu qu’avoir foi aux anges est un des piliers de la foi. Nous concernant, il nous faut ajouter foi et reconnaitre toutes les informations que nous détenons via le Coran et les hadiths authentiques les concernant, comme c’est le cas avec tout ce qui relève de l’Invisible.

Articles en relation

Les plus visités

La croyance aux anges

Les fruits de la foi aux anges

Les fruits de la foi aux anges Les anges sont une des créatures d’Allah. Ils font partie de Ses nobles serviteurs. On ne peut les considérer comme des êtres de genre masculin...Plus