Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Vendredi, Décembre 4, 2020
Rabee' Al-Aakhir 19, 1442
Il a été rapporté par Abou Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Deux mois ne diminuent jamais : les deux mois de fête à savoir le Ramadan et le...

More

Nos pieux prédécesseurs nous ont donné les meilleurs exemples dans l’accomplissement des bonnes actions. Lorsqu’Abû Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, devint calife, il se rendait chaque jour à une mai...

More

L’élévation spirituelle provoquée par les rayons lumineux du mois de Ramadan touche tout le monde, elle pénètre l'obscurité épaisse de l'espace, les toits des bâtiments scolaires et univers...

More

Les jours se ressemblent comme s’ils étaient des jumeaux, ils passent devant les yeux de leurs spectateurs comme un bataillon qui a ses propres caractéristiques et uniformes. De même que dans un petit village les saisons se ...

More

'Obâdah Ibn As-Sâmit, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté ceci : « Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) sortit afin de nous informer de la date de la nuit du destin, quand deux hommes parmi les Musulm...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses vnements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperu
du jene de Ramadan

Ramadan, le mois des invocations

Lundi 05/07/2010 Imprimez

Les versets sur le jeûne contiennent une signification étonnante qui s’adresse au plus profond de l’âme, qui va droit au cœur et permet au jeûneur de supporter la peine qu’il rencontre et de s’attendre à une compensation complète et à une rétribution immédiate qui consistent, toutes deux, dans le fait de se rapprocher de son Seigneur, Exalté soit-Il, dans le plaisir de L’implorer, et dans la promesse de l’exaucement de ces invocations et de ces supplications.

En effet, Allah, Exalté soit-Il, a conclu les versets relatifs au jeûne par (sens du verset): «Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés » (Coran 2/186). Ce verset remplit l’âme du jeûneur de satisfaction, le rapproche d’Allah, et lui donne confiance et assurance en l’encourageant à vivre dans ce refuge sûr et solide.
Ce verset est également la preuve évidente du lien entre l’acte dévotionnel du jeûne et l’acte dévotionnel des invocations. Il se trouve que le meilleur moment où les invocations sont acceptées et exaucées est le mois de Ramadan béni qui est le mois des invocations.
Les textes de la Charia montrent la grande importance et le mérite considérable des invocations. L’invocation est l’adoration ; c’est l’acte le plus méritoire aux yeux d’Allah, Exalté soit-Il, et l’un des facteurs qui repoussent l’épreuve et le malheur avant qu’ils ne se produisent ou qui y mettent fin lorsqu’ils arrivent. C’est une cause de soulagement du cœur et de dissipation des soucis. Les invocations sont le recours des opprimés et le refuge des faibles. Les gens les plus impuissants sont ceux qui sont incapables de faire des invocations.
Il y a des conditions et des règles qu’il faut respecter pour que les invocations soient acceptées et exaucées :
-      Vouer exclusivement les invocations à Allah, Exalté soit-Il, et se tourner uniquement vers Lui, Exalté soit-Il. N’implorer qu’à Allah, Exalté soit-Il, et n’implorer personne d’autre que Lui.
-      La force de l’imploration, l’attention du cœur et l’absence d’inattention, conformément à la parole du Prophète, Salla Allahou `Alaihi wa Sallam : « Suppliez Allah, Exalté soit-Il, tout en étant sûrs que vous serez exaucés, et sachez qu’Allah, Exalté soit-Il, n’exauce pas l’invocation d’un cœur inattentif et distrait ». (Tirmidhi)
-      Celui qui invoque doit être ferme et non pas hésitant dans ses invocations. Il ne doit pas se hâter de voir ses invocations exaucées, selon la parole du Prophète, Salla Allahou `Alaihi wa Sallam :
« Lorsque l’un de vous implore Allah, Exalté soit-Il, qu’il ne dise pas : ‘Pardonne-moi si Tu veux, fais-moi miséricorde si Tu veux, donne-moi si Tu veux’, qu’il soit résolu dans ses demandes, car rien ne peut contraindre Allah, Exalté soit-Il, à agir contre Son gré.»
 
«Allah, Exalté soit-Il, vous exaucera tant que vous ne faites pas preuve d’impatience en disant : ‘Je L’ai supplié, mais Il ne m’a pas exaucé’ » Boukhari).
-      Chercher les moments où les invocations sont le plus facilement exaucées comme Laylat Al-Qadr, au dernier tiers de la nuit, après les prières obligatoires, entre l’Adhaane et l’Iqaamah, la dernière heure du Vendredi, lors du Sodjoud, lors du jeûne, d’un voyage et autres moments où les invocations sont exaucées.
-      Louer Allah, Exalté soit-Il, et dire la formule de prière pour le Prophète, Salla Allahou `Alaihi wa Sallam, avant de dire les invocations, reconnaître le péché et la faute. Selon Fodaala ibn `Obayd, le Prophète (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) était assis lorsqu’un homme vint et pria, puis dit : « Seigneur Pardonne-moi et Fais-moi miséricorde ». Le Prophète (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) lui dit : « Tu as fait grande diligence. Lorsque tu t’assois pendant la prière, loue Allah, Exalté soit-Il, comme Il le mérite, prie pour moi, puis demande à Allah, Exalté soit-Il, ce que tu désires.» (Tirmidhi).
-      Il doit insister sur ses invocations et ses supplications, mettre en exergue sa demande, faire preuve d’humilité et montrer son besoin. Faire des invocations en toute circonstance, en temps de malheur comme en temps de bonheur, avec motivation ou sous la contrainte, et répéter les invocations trois fois. Le Prophète  (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) a dit : « Si quelqu’un d’entre vous fait une invocation, qu’il multiplie les demandes, car il demande à son Seigneur» (Al-Tabaraani) et il a dit :

Celui qui désire voir Allah exaucer ses invocations en temps de malheurs et d’épreuves, qu’il n’oublie pas de L’invoquer fréquemment dans ses moments d'aisance. (Tirrmidhi).
-      Il est préférable de se purifier et de s’orienter vers la Qiblah, et de lever ses mains vers le ciel, au moment des invocations. Le Prophète  (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) a dit : «Certes, Allah, Exalté soit-Il, est Pudique et Généreux. Il a des scrupules, lorsque Son serviteur lève les mains vers Lui pour L’invoquer, de le décevoir en les lui rendre vides. » (Tirmidhi).
-      Celui qui fait des invocations doit adopter un ton ni trop élevé ni trop bas, conformément au verset coranique : «Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n’aime pas les transgresseurs » (Coran 7/55) et à la parole du Prophète (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) : « O gens, n’élevez pas la voix, vous n’invoquez ni un sourd ni un absent, vous invoquez l’Audient et le Tout-Proche qui est près de vous.» (Boukhari).
-      Il doit choisir des invocations concises, et celles qui sont rapportées dans des textes qui affirment qu’elles sont plus à même d’être exaucées, comme dans la parole du Prophète (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) :
« L’invocation de Dhoun-Noun, qu’il prononça dans le ventre de la baleine, à savoir : ‘Laa Ilaa Illa Anta Sobhaanak Inni Konto min Az-Zaalimiin (Pas de divinité à part Toi ! Pureté a Toi ! Jâi été vraiment du nombre des injustes’), aucun Musulman ne la récite dans une situation difficile sans qu’Allah, Exalté soit-Il, ne l’exauce.» (Tirmidhi).
-      Le musulman doit éviter dans les invocations les rimes exagérées, tenir compte de l’agencement et de l’harmonie des expressions, et de l’élégance des mots ; l’important est la vérité de l’orientation du cœur et de son recours à Allah, Exalté soit-Il. le Prophète (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) choisissait les invocations exhaustives et brèves, à l’exclusion des autres.
-      La personne qui fait des invocations doit veiller à ce que la nourriture et la boisson qu’elle prend soient licites pour être exaucée ; elle ne doit faire des invocations que pour le bien, et doit éviter toutes les invocations visant le mal. La personne ne doit pas faire des invocations contre elle-même, contre sa famille ou contre ses biens, en vertu de ce que le Prophète (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) a dit en ce sens : « N’implorez pas Allah, Exalté soit-Il, contre vous-mêmes, ne L’implorez pas contre vos enfants et ne L’implorez pas contre vos biens, de peur de le faire à un moment où Allah exauce les invocations.» Il a dit aussi : « Les invocations du serviteur sont exaucées tant qu’elles n'impliquent pasun péché ou la rupture des liens de parenté» (Mouslim).
 
Voilà en bref quelques règles et conditions à observer dans les invocations. Tenez, chers frères jeûneurs, à profiter des moments et situations bénies de ce mois. Multipliez vos invocations, pour vous, vos parents, vos enfants, et frères et sœurs, croyants et croyantes. Evertuez-vous à bénéficier des moments de la miséricorde d’Allah, Exalté soit-Il, dans l’espoir de rencontrer  un moment au cours duquel les invocations sont exaucées et après lequel vous ne serez plus jamais malheureux.

 

2020 ,  Islamweb.net , Tous droits rservs.