La santé et le jeŻne

Lundi 12-7-2010| IslamWeb

Notre religion droite a appelé les croyants à prendre soin de leur santé, car elle est l’un de biens les plus précieux dans la vie. Le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, a affirmé ce concept et a dit que le croyant fort est meilleur et plus aimé d’Allah, Exalté soit-Il, que le croyant faible.

 
Pourquoi ? Parce que le croyant fort est plus en mesure d’assumer ses responsabilités religieuses et séculières, alors que le croyant faible ne possède pas les moyens qui lui permettent de porter le fardeau des exigences de la vie et devient peut-être lui-même un fardeau à la charge de sa communauté.
 
Conformément à la Charia, le jeûne aide le Musulman à prendre soin de sa santé générale et le protège contre plusieurs maladies, telles que l’obésité et l’hypertension, entre autres maux qui atteignent ceux qui tournent le dos à ce système divin.
 
Dans cet aperçu succinct, il ne nous importe pas d’évoquer en détails les avis médicaux relatifs à l’importance et aux avantages du jeûne, mais il nous suffira de nous arrêter à certains indices qui mettent l’accent sur les bienfaits sanitaires – sans mentionner les bienfaits en termes religieux – que le Musulman recueille en jeûnant.
 
Les études médicales ont prouvé que le jeûne en tant que système appliqué à la lettre comporte des avantages sanitaires, du fait qu’il permet au corps de se débarrasser de l’excès de lipides, susceptible d’entraîner l’obésité, une maladie très répandue de nos jours.
 
Il est établi que le poids excessif du corps affecte le fonctionnement de ses organes, le cœur en premier. Par conséquent, le jeûne intervient en tant que facteur important dans la protection du corps et la conservation de son équilibre.
 
En outre, le jeûne permet au corps de se débarrasser de ses déchets : les études scientifiques ont prouvé l’accumulation de foyers purulents dans le corps qui projettent leurs sécrétions dans le sang, produisant ainsi beaucoup de maladies. En ce cas, le jeûne constitue l’un des moyens importants et utiles qui purifient le corps de ces déchets néfastes.
 
Par ailleurs, les cellules et les appareils du corps de celui qui est habitué à accomplir le jeûne conformément à la Charia fonctionnent mieux que ceux de la personne qui n’en a pas l’habitude.
 
C’est parce que le système du jeûne assure aux appareils du corps le repos quasi-total dont ils ont besoin. Il est connu que ceux-ci travaillent toute l’année sans répit. Ainsi, le mois de Ramadan représente-t-il un congé annuel pour que ces appareils puissent reprendre haleine après l’exténuation et la peine qu’ils ont subies suite à un travail continu.
 
Par conséquent, le jeûne constitue un système qui assure au corps une diète indispensable et qui le protège contre les maladies et les dangers divers. Beaucoup de cliniques qui recourent au jeûne pour traiter certaines maladies sont apparues récemment, ce qui prouve son importance dans la vie de l’homme en général et pour sa santé en particulier.
 
A ce propos, il faut souligner que le jeûne ne signifie pas s’abstenir toute la journée, de l’aube au coucher du soleil, de manger et de boire, puis se gorger d’aliments sans égard aux règles sanitaires, car cette attitude gaspille les bienfaits tirés de ce système. Lors de la rupture de son jeûne, le Musulman doit donc consommer un repas modéré et équilibré, sans défaut ni excès.
 
In fine, nous rappelons aux Musulmans que le jeûne a été prescrit pour amener le serviteur d’Allah à craindre son Seigneur, Exalté soit-Il, et à l’adorer comme il le faut, en obtempérant à Ses prescriptions et en respectant ses proscriptions. Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Ô les croyants! On vous a prescrit le Siy&257;m (jeûne) comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (Coran 2/183). Ce verset montre que l’objectif du jeûne consiste à atteindre les degrés les plus élevés de la piété susceptible de rapprocher le serviteur de son Seigneur, Exalté soit-Il.
 
Partant, et conformément à la Charia, l’objectif fondamental du jeûne n’est pas la guérison des maladies, ni la protection contre les dangers. Le Musulman est sommé de tenir compte du véritable but du jeûne, ses autres objectifs ne lui étant que subordonnés et ne faisant que le parachever. Qu’Allah, Exalté soit-Il, nous aide à Lui obéir dûment, à nous conformer à sa Charia et à adopter la ligne de conduite de Son Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam. Et c’est Allah, Exalté soit-Il, Qui accorde le succès.

 

© 2019, IslamWeb