La Sunna du Prophète

La Sunna du Prophète
420 20

 

La Sunna du Prophète () : définitions

« Et il ne prononce rien sous l'effet de la passion. Ce n'est rien d'autre qu'une Révélation inspirée. » (Coran 53/3-4)

 

Lexicalement, le mot « Sunna » a plusieurs significations différentes, mais proches. « Sunna » peut signifier un mode de vie, une voie ou un comportement à suivre, qu'il soit louable ou non. En général, cependant, il se réfère à quelque chose de bien.

Le Prophète () a dit :

« Quiconque commence une bonne Sunna, en recevra la récompense et la récompense des autres qui accompliront la même chose, jusqu'au jour du Jugement dernier. Mais quiconque commet une mauvaise Sunnah recevra la punition de l'avoir commise et la punition des autres qui la commettront. » (Mouslim)

« Bayân » est une autre racine du mot « Sunna » [qui veut dire] clarifier quelque chose en paroles ou en action. La signification la plus courante indique que la Sunna est de commencer quelque chose ou de donner l'exemple à suivre. Par conséquent, si une personne a fait quelque chose en premier et que les gens ont ensuite suivi son exemple, cette personne est considérée comme ayant établi une Sunna.

Le Prophète () a dit :

« Pour toute âme qui aura été injustement tuée, le premier fils d'Adam, Abel, portera le fardeau de son effusion [de sang], car il fut le premier à commencer la Sunna du meurtre. » (Al-Tirmidhi)

Les spécialistes des différentes disciplines de la Charî’a (législation islamique) définissent le mot « Sunna », en tant que terme islamique, de manière légèrement différente en fonction de la perspective de leurs domaines propres. Selon les théoriciens du droit (Usuliyûn), la Sunna est généralement considérée comme une source du droit. Les principes qui y sont contenus sont utilisés pour dériver les décisions de diverses questions de jurisprudence islamique. Ceux-ci la définissent comme étant « Les déclarations, actions et approbations (ou désapprobations) du Prophète Mohammed (). »

Les juristes musulmans (Fuqahâ) utilisent le mot « Sunna » de deux manières différentes. D'une part, comme les théoriciens du droit, ils définissent la Sunna comme les déclarations, les actions et les approbations du Prophète (). D'autre part, comme le rôle des juristes musulman est d’évaluer le statut religieux des actions et d'indiquer si elles sont obligatoires, recommandées, etc., ils utilisent le terme Sunna pour indiquer les actions qui sont considérées recommandées ou louables.

Cependant, selon les spécialistes des hadiths, la définition de la Sunna, est plus complète, car elle inclut tout ce qui concerne la personne et la vie du Prophète ().

Ils ont défini la Sunna comme étant :

« Tout ce qui a été rapporté par ou à propos du Prophète () soit avant, soit après qu'il soit devenu un prophète, incluant ses paroles, ses actes, ses confirmations, sa biographie, son caractère physique et ses attributs. »

C'est la définition que nous utiliserons tout au long de cette série, In Cha Allah (si Allah le veut).

Articles en relation