Ceux qui sont chargés de distribuer la Zakât ont droit à une part ?
Fatwa No: 10297

Question

Un homme qui distribue la Zakât est-il autorisé à en prendre pour satisfaire ses besoins de première nécessité et pour se procurer de la nourriture, des soins médicaux et des vêtements, sachant que son salaire ne lui suffit pas et qu’il emprunte de l’argent pour pouvoir vivre jusqu’à la fin du mois ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Conformément au texte coranique, celui qui est chargé de distribuer les aumônes doit, en échange de son travail, recevoir un traitement prélevé sur les Zakât recueillies, qui est la part réservée à ceux qui y travaillent. Cet homme doit être conscient qu’il est responsable de ce dépôt et doit craindre Allah, exalté soit-Il, et s’abstenir d’y toucher, mis à part son salaire. S’il a vraiment besoin d’une somme supérieure à son salaire, il doit en informer l’autorité compétente et c’est elle qui se chargera de lui donner ce qui lui suffira, en tant que partie des sommes réservées aux pauvres et aux misérables.

 

En substance, rien n’empêche cet homme de prendre une part de l’argent des Zakât, puisqu’il travaille à sa distribution, et puisqu’il est démuni, mais il doit absolument obtenir pour tout cela l’accord de l’autorité compétente.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui