La sentence relative à celui qui délaisse le Tawâf et est incapable d'égorger le Hady
Fatwa No: 123182

Question

Vous avez émis une Fatwa d'après laquelle je dois égorger un mouton et distribuer sa viande aux pauvres de la Mecque en guise d’expiation car mon Tawâf était invalide. Je suis incapable actuellement d'égorger ce Hady car j'ai quitté l'Arabie Saoudite. Y a t-il une autre œuvre expiatoire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons  :

 

Si vous pouvez mandater une personne pour égorger le Hady et le distribuer aux pauvres de la Mecque, l'égorgement vous est obligatoire. Si vous en êtes incapable, vous devez jeûner dix jours tout comme pour celui qui est incapable d'égorger le Hady du pélerinage en état de Tamattu’.

 

Dans son ouvrage al-Mughni, Ibn Qudâma, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit : «Par analogie avec le Hady du Tamattu’, il faut égorger un Hady en cas d'abandon d'une obligation. Soulignons parmi les situations qui exigent un Hady le délaissement de l'Ihrâm à partir du Miqât ou de la halte à `Arafât jusqu'au coucher du soleil, le fait de ne pas passer la nuit à Muzdalifa, l’omission de la lapidation et le fait de ne pas passer une nuit à Mina et de ne pas effectuer le Tawâf d'Adieu. Dans de tels cas, il incombe au pèlerin d'égorger un Hady, sinon il doit jeûner dix jours».

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui