La Charia encourage le musulman à faire les efforts nécessaires pour gagner sa vie
Fatwa No: 134051

Question

Je voudrais mettre un terme à cet état d'anxiété et de confusion dans lequel je me trouve depuis pas mal de temps. Je suis confronté à des défis dans mon travail et mon commerce. Et la plupart de mes efforts pour surmonter ces défis ont été infructueux et voués à l’échec. Plusieurs années se sont écoulées jusqu'à présent et rien ne change. Je comprends bien que la réussite et l'échec proviennent - essentiellement et avant tout d’Allah, exalté soit-Il, et je n'ai aucun ressentiment à cet égard. Je possède une très bonne aptitude à assimiler les connaissances religieuses, et je trouve un grand plaisir à étudier l’Islam et à assister à des cours de religion. Je ne veux rien de ce bas monde. Mon ultime objectif est de me consacrer et de faire de mon mieux pour réussir dans l'Au-delà. A chaque fois que j’ai eu une tâche à accomplir dans le cadre de mon travail, au cours des années précédentes, c'est vraiment à contrecoeur que j'ai abandonné mes études ou mes leçons pour accomplir cette tâche. Ceci parce que mon travail est totalement infructueux et ne m’apporte presque rien personnellement ni moi ni ma famille, laquelle a beaucoup souffert en me voyant incapable de progresser et de réussir à mon travail.
Certains m'ont dit que je devais établir un équillibre entre ma vie dans ce bas monde et ma vie dans l'Au-delà. Mais je me sens misérable face à cet échec permanent au niveau de ma vie d'ici-bas. Oui, je me sens misérable car je perds du temps à faire des tentatives qui me paraissent infructueuses pour faire une transaction ou conclure un accord commercial. Par contre, les livres et les actes d'adoration m'attirent fortement.
Que doit donc faire le musulman dans une telle situation?
Devons-nous œuvrer pour atteindre des objectifs terrestres, même lorsqu'il nous paraît évident qu'Allah, exalté soit-Il, ne veut pas qu'ils soient réalisés, rien que parce qu'il nous incombe de faire des efforts pour travailler ?
Ou bien nous devons chercher à acquérir davantage de savoir religieux, nous concentrer sur l'Au-delà et abandonner les affaires terrestres, tout en ayant la certitude que même si Allah, exalté soit-Il, ne nous accorde pas le succès au travail, Il va certes subvenir à nos besoins?
Merci de bien vouloir m'éclairer à ce sujet.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La Charia nous encourage à faire des efforts pour gagner notre vie. Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) :

«C'est Lui qui vous a soumis la terre: parcourez donc ses grandes étendues. Mangez de ce qu'Il vous fournit. Vers Lui est la Résurrection.» (Coran 67/15)

Le musulman doit donc faire les efforts nécessaires pour acquérir ce qui lui permet de subvenir à ses besoins et ceux des personnes dont il a la charge.

Le Messager d'Allah () a dit à ce sujet: «Laisser les personnes à sa charge en proie au besoin est déjà un grave péché» (Ahmad et Abû Dâwûd)

Si vous ne possédez pas ce qui vous suffit vous et les personnes à votre charge comme votre épouse, vos parents et vos enfants, il ne vous est pas permis de quitter votre travail. En fait, abandonner le travail sous prétexte qu'Allah, le Très Haut, comblera nos besoins est une sorte de dépendance passive à Allah, exalté soit-Il, car Allah, le Très Haut, nous a ordonné de faire usage des moyens dont nous disposons et de faire des efforts pour acquérir notre subsistance, comme nous l'avons mentionné.

Ce que nous vous conseillons de faire c'est de faire l'équilibre entre les deux, en vous efforçant d’acquérir votre subsistance d'une part, et d’autre part en faisant des efforts pour que cela ne vous détourne pas de vos études.

En effet, l’imam Boukhari, qu’Allah lui fasse miséricorde, a consacré tout un chapitre à ce sujet et il l'a intitulé: «Chapitre se  relayer avec son voisin pour acquérir le savoir». Il y évoque l'histoire de 'Umar ibn al-Khattâb, qu'Allah soit satisfait de lui, et son voisin ansarite et comment les deux hommes se relayaient pour assister aux séances de savoir auprès du Messager d'Allah () et comment chacun d'eux transmettait, à tour de rôle, à l’autre ce qu'il avait appris, pendant que ce dernier faisait des efforts pour gagner sa vie. Cela prouve que nos pieux prédécesseurs suivaient la voie du juste milieu.

Vous ne devez pas vous limiter à un seul domaine de travail, vous devez chercher des alternatives, de sorte que si vous échouez à commercialiser un produit, vous pouvez en essayez un autre, ou exercer un autre travail que le commerce.

Si vous ne réussissez pas à investir votre argent, cherchez une personne honnête qui réussira peut être à investir votre argent.

Si vous ne possédez pas d'argent à investir, cherchez un emploi moyennant un salaire, et ainsi de suite.

La terre d'Allah, exalté soit-Il, est vaste et Sa subsistance est abondante,  ne réduisez pas alors les largesses de la Miséricorde d’Allah, exalté soit-Il.


Et Allah sait mieux.


Fatwas en relation