Ses parents veulent la forcer à épouser son cousin
Fatwa No: 137040

Question

Mes parents veulent me forcer à épouser mon cousin malgré le fait que je leur aie exprimé mon souhait de ne pas vouloir me marier avec lui. Cependant, si je refuse au moment de signer le contrat de mariage, ils me tueront. J'ai informé mon cousin que je ne désirais pas l'épouser et je lui ai demandé d'annuler les fiançailles mais ses parents l'ont mis en garde contre cela en le menaçant. Mon cousin et moi ne voulons pas l'un de l'autre mais nous ne pouvons nous séparer. Nous allons voyager à l'étranger. Si ce mariage a lieu malgré nous et qu'ensuite nous nous séparons, est-ce que, dans cette situation, mon cousin doit me répudier alors que le mariage a eu lieu sous la contrainte ? Est-ce que ce mariage est considéré comme valide par la Charia alors que nous y avons été contraints ? J'ai entendu dire que si l'époux n'approche pas (n'a pas de rapport sexuel avec) son épouse pendant quatre mois et dix jours, leur mariage devient invalide. Cela est-il vrai ? Est-ce que si je quitte mon époux, Allah me demandera des comptes pour cela ? Est-ce que j'aurai commis un péché et qu'Allah me châtiera pour cela malgré le fait que j'aie réellement informé autrefois mes parents que je ne désirais pas l'épouser ? Je suis perplexe. Veuillez me dire ce que je dois faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons : Il n'est pas permis à un Walî de forcer une fille qui est sous sa tutelle à épouser quelqu'un qu'elle ne désire pas épouser et cette dernière a le droit de demander l'annulation de ce contrat de mariage ; mais si elle y consent afin de satisfaire ses parents, cela est meilleur. Partant, s'il vous est possible de donner votre accord pour que ce mariage ait lieu, faites-le par piété filiale vis-à-vis de vos parents car il se peut qu'Allah, exalté soit-Il, bénisse pour vous ce mariage grâce à la piété filiale dont vous aurez fait preuve. En revanche, si vous ne désirez pas que ce mariage ait lieu, essayez alors de convaincre vos parents et faites appel à ceux dont vous espérez qu'ils auront une influence sur eux afin de jouer le rôle de médiateur. Si vous arrivez à les convaincre, qu'Allah soit loué, mais s'ils persistent dans leur avis, portez alors votre affaire devant un tribunal islamique. Cela vaut également pour votre cousin avec ses parents si ces derniers insistent pour qu'il vous épouse. Si les conditions du mariage sont remplies comme la présence du Walî et des deux témoins, le mariage est valide mais comme nous l'avons mentionné, la femme peut mener à bonne fin ce mariage ou demander son annulation. Ce que vous avez entendu, à savoir le fait que si un homme n'approche pas son épouse pendant quatre mois et dix jours, le mariage devient invalide, est faux; et si ce qui est entendu par cela est al-Îlâ, alors al-Îlâ consiste à ce qu'un époux fasse le serment de ne pas avoir de rapport sexuel avec son épouse pendant quatre mois ou plus; et dès lors que les quatre mois se sont écoulés, le juge doit lui ordonner soit d'avoir un rapport sexuel avec son épouse soit de la répudier. Si vous permettez à votre époux de consommer le mariage, vous n'avez alors pas le droit de demander son annulation. Al-Hadjâwî, qui est un jurisconsulte hanbalite a dit : « L'épouse perd le choix qu’elle a (d’annuler le mariage) par une parole ou un acte indiquant qu'elle consent (à ce mariage). » Par conséquent, il ne vous est pas permis de sortir de la maison de votre époux sans sa permission car sinon vous commettrez un péché. Pour conclure, nous tenons à insister sur ce que nous avons mentionné en premier, à savoir le fait que ce mariage ait lieu car en général, les parents sont soucieux de l'intérêt de leur fille, qu’ils connaissent mieux qu’elle-même. Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation