La charia ordonne de faciliter le mariage
Fatwa No: 90385

Question

Je m’appelle Yazîd et je vis depuis cinq en France. Je cherche une épouse, mais j’ai découvert que toutes les femmes veulent la belle vie, c’est-à-dire l’argent, une maison luxueuse et une voiture moderne. Je me demande : pourquoi ces femmes se considèrent-elles comme musulmanes, étant donné que le véritable musulman est celui qui facilite les choses aux autres, n’est-ce pas ? S’il vous plaît répondez-moi le plus vite possible.

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Le mariage est l’un des objectifs les plus nobles et les importants de la religion, car il préserve la vertu, aussi bien celle de l’homme que de la femme, et leur permet de procréer et d’avoir une descendance nombreuse, entre autres conséquences positives. Le mariage est recommandé par la Charia. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Mariez les célibataires d’entre vous et les gens de bien parmi vos esclaves, hommes et femmes. S’ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa grâce. Car (la grâce d’) Allah est immense et Il est Omniscient » (Coran 24/32).

Et le Prophète () a dit : « Ô vous les jeunes, que celui d’entre vous qui en a la capacité se marie, car cela incite davantage à baisser le regard et permet de préserver sa chasteté. Et que celui qui se trouve incapable de le faire, jeûne, car c’est pour lui une protection contre les tentations » (Boukhari et Mouslim).

La charia nous ordonne de faciliter le mariage et nous interdit d’être excessivement exigents en ce qui a trait à celui-ci, Telle était la ligne de conduite du Prophète () en se mariant et en mariant autrui. 'Umar, qu’Allah soit satisfait de lui, sermonna une fois les gens en disant : « Méfiez-vous de l’exagération dans les dots, car si celle-ci avait été un honneur dans ce bas monde ou un acte de piété, le Prophète () l’aurait fait plutôt que vous. Or, il n’a jamais donné une dot à l’une de ses femmes, ou demandé une dot pour l’une de ses filles de plus de 12 onces (l’once équivaut à 40 dirhams) » (Abû Dâwûd).

Bien que la charia n’ait fixé aucun seuil maximum pour la dot, les musulmans et les musulmanes doivent respecter la règle leur ordonnant de faciliter le mariage, car être excessivement exigeant donne lieu à de nombreux inconvénients, comme le fait que le célibat et la fornication se répandent. Sachez, cher frère, qu’Allah, exalté soit-Il, promet d’aider celui qui veut se marier pour préserver sa vertu et dit (sens du verset) : « S’ils sont besogneux, Allah les rendra riches par Sa grâce. Car (la grâce d’Allah est immense et Il est Omniscient » (Coran 24/32).

Et le Prophète () a dit : « Allah, exalté soit Il, S'est engagé à apporter Son aide à ces trois catégories de personnes : celui qui aspire, à travers le mariage, à se préserver de tout rapport illicite, l’esclave qui désire s’affranchir et le combattant pour la cause d’Allah » (Al-Tirmidhî).

Vous devez donc invoquer fréquemment et sincèrement Allah, exalté soit-Il, car si vous le faites avec une intention pure et sincère, Allah, exalté soit-Il, vous facilitera les choses. Nous vous conseillons de faire de votre mieux pour préserver votre chasteté, en redoutant Allah, exalté soit-Il, et en multipliant les jeûnes, car le Prophète () a dit : « Et que celui qui se trouve incapable de le faire, jeûne, car c’est pour lui une protection contre les tentations » (Boukhari et Mouslim).

Nous vous conseillons aussi de choisir une épouse vertueuse, attachée aux préceptes de l’Islam, car il est plus probable que vous meniez une vie heureuse avec elle. Le Prophète () a dit : « Choisis donc celle qui est pieuse, sinon tu seras perdant ! » (Boukhari et Mouslim).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation