Refuser un prétendant au mariage à cause de son niveau socio-professionnel
Fatwa No: 138023

Question

Je suis un Pakistanais âgé de 27 ans. Je réside au Canada depuis 12 ans et je travaille à l'Aéroport international Pearson en tant qu'adjoint du Directeur de Contrôle pour un bon salaire - $70 000 par an -, louange à Allah. Je prie assidûment et j'essaye autant que possible de suivre la voie du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) dans la vie. Il y a quelque temps, je me suis rendu avec mes parents au Pakistan, car mes parents veulent que je me marie avec une femme de là-bas. Lorsque nous nous y sommes rendus, mon choix s'est alors arrêté sur la fille de mon oncle paternel, mais elle et son père ont refusé sans raison valable. Le problème est que nous n'avons pas d'autres proches, et que mes parents insistent pour que je ne me marie pas en dehors de la famille, en prétendant que cela est préférable. J'ai tenté de convaincre la famille de mon oncle paternel avant mon retour au Canada et je leur ai expliqué la nature de mon travail en leur disant que j'essaye de suivre la ligne de conduite de l'Islam dans ma vie. Néanmoins, ils m'ont indiqué ne pas être intéressés par ma proposition de mariage, car leur fille est médecin alors que je ne suis qu'un directeur administratif. Leurs paroles m'ont blessé, car je n'aurais jamais imaginé qu'ils pourraient me dire une chose pareille. Du point de vue de la Législation islamique, est-il permis de refuser un prétendant en raison de son travail ? Dois-je me rendre à nouveau au Pakistan et leur donner plus d'informations à mon sujet dans l'espoir qu'ils m'acceptent ? Est-il permis au musulman de rester célibataire jusqu'à sa mort, c'est-à-dire avec l'espoir qu'Allah, exalté soit-Il, lui accorde le mariage avec une personne en particulier dans l'au-delà ? Si cela est interdit, que dois-je faire dans ma situation ? Pouvez-vous me dire ce qu'il y a de mieux à faire, car je ne sais pas quoi faire ?

Réponse


Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

L'avis prédominant des jurisconsultes est que la décision de l'acceptation d'une demande en mariage doit être basée sur la piété et la moralité du prétendant. C'est ce que la Législation islamique indique. Il ne convient donc pas au tuteur de cette fille de refuser un prétendant en raison de sa profession.

Il n'y a aucun mal à ce que vous essayiez à nouveau de convaincre votre oncle paternel d'accepter de vous donner sa fille en mariage. Si vous y arrivez, alors tant mieux et vous aurez ainsi fait preuve d’obéissance à l’égard de vos parents. Cependant, si votre oncle s'obstine à refuser, vous devez alors chercher quelqu'un d'autre. Si vous trouvez une femme pieuse de votre famille alors tant mieux, mais si vous en trouvez une qui ne fait pas partie de votre famille alors essayez de convaincre vos parents d'accepter que vous l'épousiez. S'ils acceptent, alors tant mieux, mais s'ils s'y opposent et que cela vous pousse à abandonner l'idée de vous marier ou à retarder votre mariage alors que vous avez besoin de vous marier au plus vite, il vous est alors permis de vous marier même sans l'accord de vos parents. Dans ce cas, efforcez-vous ensuite d'obtenir leur agrément.

Enfin, concernant le fait d'abandonner totalement l'idée du mariage, cela est contraire à la Sunna du Prophète () et le musulman ne doit pas se tourner vers une telle option ; et cela, même avec l'intention de se marier avec une personne spécifique dans l'au-delà ou pour toute autre raison. Au contraire, le musulman doit s'empresser de se marier lorsqu'il en a les moyens, surtout à cette époque où les causes de tentations sont nombreuses.

Et Allah sait mieux.


 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui