Conflit familial autour de l’argent envoyé de l’étranger
Fatwa No: 138350

Question

Je vis en Occident loin de ma famille. Tout au long de ces six années, j'ai pris l'habitude, par la grâce d'Allah, d'envoyer mensuellement de l'argent à ma famille par le biais de mon frère qui le distribue à mon père, à ma mère et au reste de ma famille. Le problème est que mon frère n'a pas toujours fait ce que je lui demandais avec l'argent que j'envoyais comme le fait d'en donner une partie en aumône. C'est pourquoi j'ai commencé à l'envoyer à ma sœur afin que ce soit elle qui le distribue, mais mon père le lui a pris et s'est chargé lui-même de le distribuer. Or, je ne veux pas que mon père sache ce que je donne à ma famille, mais il est contre le fait que j'aie mis de côté mon frère. Je comprends que mon père veuille préserver les liens de parenté qui nous unissent mon frère et moi, mais je me sens frustré du fait qu'ils ne font pas ce que je leur demande avec cet argent. Je travaille en effet sans relâche et vis seul tout en veillant à préserver ma religion, par la grâce d'Allah, et tout cela uniquement pour les rendre heureux. Dois-je donc continuer à envoyer cet argent à ma sœur afin qu'elle se charge de le distribuer ou pas ? Que dois-je faire dans cette situation ?

Réponse


Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il n'y a aucun mal à ce que vous envoyiez cet argent à votre sœur afin qu'elle se charge de le distribuer comme vous le souhaitez étant donné que votre frère ne le distribue pas comme vous le lui demandez. Cependant, vous devez procéder avec sagesse afin de préserver l'affection qui existe entre vous et votre frère ainsi que pour ne pas désobéir à votre père. Vous pourriez, par exemple, envoyer à votre frère l'argent destiné à vos parents et à lui-même et envoyer à votre sœur l'argent dont vous voulez faire aumône et celui que vous voulez donner à vos proches. En faisant cela, vous combinerez les deux bonnes actions sans le faire sentir à votre frère. La personne intelligente est capable d'arriver à ses fins en douceur et avec sagesse.

Il est à noter que votre frère ou un autre n'a pas le droit de ne pas vous obéir s’agissant de la façon de distribuer l'argent que vous leur envoyez, car ils sont vos mandataires et un mandataire a l’obligation de faire ce pour quoi il a été mandaté.

Et Allah sait mieux.

 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui