Litige amical sur l’exactitude d’une somme prêtés
Fatwa No: 138768

Question

J'ai rencontré un vieil ami à moi lorsque j’étais à l’étranger, et nous avons évoqué la possibilité de fonder une entreprise d'import-export dans la région. Je lui ai donné la somme de 10 000 dollars (deux liasses de 5000 dollars chacune) car je me suis dit qu’il en aurait peut-être besoin pour fonder l'entreprise. Un an après, mon ami n'avait toujours pas fondé son entreprise. Je l'ai appelé et je lui ai demandé de payer 250 dollars en guise de Zakat sur la somme d'argent que je lui avais donnée. Je lui ai expliqué que cela équivalait à 2,5% de la somme en question (10 000 dollars). Il m'a appelé quelques jours après et m’a demandé quel était le montant exact de la somme. En effet, il m'a dit qu'il n'avait toujours pas compté l'argent depuis que je le lui ai donné un an plus tôt. Je lui ai alors dit que la somme était de 10 000 dollars, mais il m'a dit qu’il n’y avait que 7 900 dollars seulement. Je lui ai demandé s'il y avait une seule liasse ou deux, car s'il y a une seconde liasse celle-ci serait forcément moins épaisse que la première. Il m'a dit qu'il n'y avait qu'une seule liasse et pas deux. Il m'a également dit qu'il n'était pas possible que quelqu'un ait volé l'argent car il n'y avait chez lui que son épouse, ses enfants en bas âge et lui. Aujourd'hui, je suis dans l'embarras et je ne sais pas quoi faire. J'ai grandement confiance en mon ami et je n'ai pas le moindre doute le concernant, mais son épouse est nouvellement convertie et ne quitte pas la maison toute la journée. Il fait beaucoup confiance à son épouse et la considère comme une musulmane extrêmement pieuse, et c'est pour cela que je ne peux pas lui dire que quelqu'un a volé l'argent, car cela reviendrait alors à accuser son épouse de vol ce qui créerait des problèmes au sein de sa famille. Cependant, j'ai besoin de cet argent et je ne peux m'en passer. Qu’est ce que je dois faire ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :
Votre question comprend deux parties :
La première : si votre ami nie le montant de la somme que vous lui avez donnée, vous devez lui fournir une preuve car sinon il doit jurer qu'il n'a pas reçu de vous le montant que vous avancez, et dans ce cas il n’a rien à se reprocher car le Prophète () a dit :
« Si on donnait satisfaction aux gens à chaque fois qu'ils le réclamaient, certains revendiqueraient à tort le sang et les biens d'autres hommes. Cependant, la preuve incombe à celui qui porte l'accusation et le serment incombe à celui qui nie. » (Al-Bayhaqî)
La deuxième : en supposant que la somme de dix mille dollars soit prouvée et que votre ami la reconnaisse, s'il n'a fait preuve d'aucune négligence dans la conservation de cette somme, il ne doit pas la garantir étant donné qu'il est le dépositaire et que ce dernier n'est pas garant de l’argent, sauf s'il s'en empare injustement ou fait preuve de négligence. En revanche, s'il a fait preuve de négligence et n'a pas mis l’argent dans un endroit approprié pour le conserver et si la somme de dix mille dollars a été prouvée, il est alors garant de l’argent car sa négligence a abouti à la perte de celui-ci ou sa destruction. Cette règle est valable aussi bien pour les objets confiés à titre de dépôts que pour les contrats d’entreprises comme al-Mudhâraba ou autres. Quant au fait d’accuser son épouse, cela n'est pas permis à moins d’une preuve.
Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui