A qui doit-on payer la diyya pour un avortement volantaire
Fatwa No: 196509

Question

Assalam alaykum, à qui doit-on payer la diyya pour un avortement volantaire (dû a une relation hors mariage) ? merci.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Messager et Serviteur, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

La première chose que vous devez faire est le repentir de ce péché capital : la fornication. Allah, exalté soit-Il, dit dans Son Livre à propos de cette dernière : « Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin ! » (Coran 17/32). Il suffit pour prouver son danger qu’elle vous a poussée à la perpétration de cet autre grave péché qu’est l’avortement. Dans l’avenir vous devez éviter tous les moyens qui pourraient vous conduire à commettre une elle chose.

Pour ce qui est de la diyya relative à l’avortement, elle ne doit être payée que si ce dernier a eu lieu après la formation du fœtus (car l'avortement, dans ce cas, est un meurtre) et elle équivaut au dixième de celle de sa mère, c’est-à-dire qu’elle est de l’ordre de cinq chameaux. Cette diyya doit être versée à ses héritiers. Puisque vous avez participé au meurtre du fœtus que vous portiez vous n’avez aucun droit dans sa diyya.

Il est à noter que les seules personnes qui héritent d’un enfant né hors mariage sont sa mère, sa grand-mère maternelle et ses frères et sœurs utérins. Si aucune de ces personnes n’existe, son héritage doit etre repartis entre les proches parents de sa mère.

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui