Epoux qui n'honore pas les engagements qu'il a donnés lors de la conclusion du contrat de mariage
Fatwa No: 203446

Question

AssalmouAlaikum,
Mon époux m’a menti et a pris une seconde épouse.
Pendant des semaines, il était en contact avec une sœur à l'étranger. Il s’y
est rendu pour se marier et je l'ai su par d'autres personnes. Il m’a menti et
de plus, cela fait des années qu’on est mariés et il ne m’a toujours pas donné
ma dot. Je m’entends bien avec ma coépouse, mais je n'arrive pas à oublier ce
qu’il m’a fait. Parfois, je demande à Allah, exalté soit-Il, vengeance pour le
mal qu’il m’a fait, car il a promis de ne jamais prendre de coépouse. C’était une
condition de notre mariage. Je suis blessée, et le pire c'est que je ne sais
même plus si je l'aime encore ou si je reste avec lui par crainte de me
retrouver seule. Comment dois-je me comporter face à cette situation ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Si avant le mariage la femme a émis la condition que son futur mari ne prenne pas de seconde épouse, alors son mari doit respecter cette condition selon l’avis prépondérant des savants, car le Prophète () a dit :

« Les conditions les plus dignes d'être respectées sont celles qui vous donnent le droit d'avoir des rapports intimes avec vos épouses.» (Boukhari et Mouslim)

Maintenant que le mariage a été conclu, que vous l’avez appris et que vous l’avez accepté, vous n'avez d'autre choix que de patienter et d'essayer d’oublier ce qui s’est passé. L’amour n’est pas la seule chose sur laquelle on bâtit un foyer. Le mariage comporte en effet de nombreux avantages. De plus, l’amour peut être provoqué par le biais des invocations ainsi que par la bonne entente conjugal et le respect mutuel.

Quant à la dot, s’il a été décidé que le règlement se fasse directement, votre mari doit vous la donner. Vous priver de votre dot alors qu'il peut vous la donner n'est certes pas une bonne manière de se comporter. Par contre, s’il en est incapable, vous devez lui accorder du temps jusqu’à ce qu’Allah, exalté soit-Il, lui facilite les choses. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « À celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu'à ce qu'il soit dans l'aisance. […] » (Coran 2/280) Toutefois, il doit s’efforcer de trouver un moyen de vous donner votre dot.

Enfin, si au moment de conclure votre contrat de mariage, il a été décidé de différer la remise de votre dot, il ne lui sera obligatoire de la donner que lorsque le moment convenu sera arrivé.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui