Pourquoi n'y a-t-il pas de Basmala au début de sourate al-Tawba ?
Fatwa No: 208831

Question

Salam alykum,
Pourquoi n'y a-t-il pas de Basmala au début de sourate al-Tawba ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah, soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Certains savants ont dit que la sourate al-Tawba (Le Repentir) ne commence pas par la Basmala (fait de dire : « Bismillah al-Rahmân al-Rahîm. » – Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) parce qu'elle a été révélée pour parler de la guerre, démasquer les hypocrites et parler de leur cas. Or, la Basmala est source de bénédiction et de quiétude. Il n’était donc pas approprié de commencer une sourate se rapportant à la guerre et aux hypocrites par la Basmala. Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : « J’ai demandé à ‘Alî ibn Abî Tâlib pourquoi la Basmala ne figurait pas au début de la sourate al-Tawba et il m’a répondu : "Parce que la Basmala est source de sécurité et que la sourate al-Tawba a prescrit le recours à l’épée." » (Abû al-Chaykh, ibn Mardawayh)

On a dit également que c’est parce que les Arabes avaient coutume, lorsqu'ils voulaient rompre un pacte conclu avec un peuple, de lui envoyer une missive sans écrire la Basmala. Or, lorsque la sourate al-Tawba a été révélée mettant un terme au pacte conclu entre le Prophète () et les polythéistes, le Prophète () a envoyé aux polythéistes ‘Alî ibn AbîTâlib, qu'Allah soit satisfait de lui, avec cette sourate et 'Ali l’a lue sans prononcer la Basmala, comme les Arabes avaient l’habitude de faire.

On a dit aussi que l'absence de la Basmala était due au fait que les Compagnons, qu'Allah soit satisfait d'eux, au moment de mettre par écrit le Coran, ont hésité : al-Tawba était-elle une sourate à part entière ou était-elle la suite de la sourate al-Anfâl (Le Butin) ? Ils auraient alors décidé de séparer les deux sourates sans insérer de Basmala entre les deux. Il a été rapporté qu’ Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, a interrogé ‘Uthmân, qu'Allah soit satisfait de lui, sur la raison qui les avait pousée à lier les sourates al-Anfâl et al-Tawba sans mentionner la Basmala au début de cette dernière et il a répondu: « Al-Anfâl est l’une des premières sourates à avoir été révélées à Médine alors qu'al-Tawba est l’une des dernières sourates à avoir été révélées. L'histoire des deux sourates se ressemblait et j’ai alors pensé que la sourate al-Tawba faisait partie de la sourate al-Anfâl, mais le Messager d’Allah () est mort sans nous dire si elle en faisait partie. C’est pourquoi je les ai liées sans écrire la Basmala entre elles. » [Ahmed, Abû Dâwûd, al-Nasâ`î, al-Tirmidhî (al-Hâkim : sahîh)]

C’est l’avis du cheikh ibn ’Uthaymin, qu'Allah lui fasse miséricorde. En effet, on lui a demandé quelle était la sagesse derrière l’absence de Basmala dans la sourate al-Tawba et il a répondu :

« Comme chacun sait, il n'y a pas de Basmala entre les sourates al-Tawba et al-Anfâl. Certains savants ont dit qu'al-Tawba a été révélée au sujet du combat alors que la Basmala est source de bénédiction et de quiétude et qu’il était donc inapproprié qu’une sourate qui se rapporte à la guerre et qui parle des hypocrites commence par la Basmala. Cependant, cela est faux. En effet, la Basmala est présente au début de la sourate al-Masad (Les Fibres) et au début de la sourate al-Humaza (Les Calomniateurs) bien que ces sourates soient pleines d’avertissement.

La vraie raison est qu'il n’y avait pas de Basmala entre les sourates al-Anfâl et al-Tawba car la Basmala est en soi un verset du Livre d’Allah, exalté soit-Il, et que c'est le Messager d’Allah () qui indiquait s'il fallait mettre la Basmala. Or, il n'a pas indiqué aux Compagnons d’insérer la Basmala entre ces sourates. Ils ne l’ont donc pas fait. Il reste à savoir pourquoi les sourates al-Tawba et al-Anfâl ont été séparées si le Prophète () n’a pas demandé de les séparer par la Basmala ? Pourquoi les Compagnons n’en ont pas fait une seule sourate ? Ils ne l'ont pas fait parce qu’ils avaient un doute et ne savaient pas avec certitude si les sourates al-Tawba et al-Anfâl étaient une seule sourate ou bien s'il s’agissait de deux sourates indépendantes. Ils ont alors décidé de séparer les deux sourates sans les séparer par la Basmala ; telle est la vraie raison de l’absence de Basmala entre les sourates al-Tawba et al-Anfâl. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation