Sentence relative à celui qui désire trahir le serment qu’il a fait de faire don de tous ses biens
Fatwa No: 21569

Question

J’ai fait le serment de faire don de la totalité de mes biens pour l’amour d’Allah, exalté soit-Il. Ce serment est-il considéré comme un vœu ? Que dois-je faire si je ne le respecte pas ? Qu’Allah vous récompense.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Cette formule constitue un serment susceptible d’être expié, en cas de parjure. Ainsi, il vous est permis, cher frère, de trahir votre serment et de ne pas faire don de vos biens, tout en accomplissant une œuvre expiatoire, en tirant argument du verset (sens du verset) :

 

«Allah ne vous tiendra pas rigueur des serments que vous aurez prêtés à la légère, mais seulement de ceux que vous aurez prêtés de propos délibérés. L’expiation en sera de donner à manger à dix pauvres de ce dont vous nourrissez habituellement votre famille, ou de les vêtir, ou d’affranchir un esclave. Celui qui n’en aura pas les moyens accomplira un jeûne de trois jours. » (Coran 5/89)

 

A ce propos, nous indiquons à notre frère qu’il ne faut pas s’empresser de faire un serment du fait de la gêne causée en cas de violation; d’autant plus que les serments prononcés en grand nombre constituent un manque de respect envers Allah, exalté soit-Il. C’est pourquoi, Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) : «Soyez donc fidèles à vos serments ! » (Coran 5/89)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation