Questionnements autour du verset : "Nayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvellle du Paradis qui vous était promis".
Fatwa No: 221266

Question

Salam Alaykoum. Dans sourate Fussilat ( les versets détaillés), Allah parle des anges qui descendent sur le mourant en lui disant " N'ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvellle du Paradis qui vous était promis". Ces gens seront sûrs d'aller au Paradis. Ma question est la suivante : Celui qui reçoit la bonne nouvelle du Paradis avant le Jugement dernier est-il le plus grand gagnant ? Ces gens-là ne subiront-ils pas la chaleur du soleil ? Ni le châtiment de la Tombe ? Ni le souci du Jugement dernier ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses Compagons :

 

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : «N'ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis.» (Coran 41/30) Ceci est la bonne nouvelle que le croyant reçoit à sa mort et ceci n’exclut pas le fait qu'il soit purifié de ses péchés par l’épreuve du châtiment de la tombe ou du Jour du Grand Rassemblement s’il n’en a pas été purifié avant de mourir en se repentant et en demandant pardon. Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit après avoir mentionné un certain nombre de bonnes nouvelles qui seront annoncées aux croyants en fonction de leurs bonnes œuvres et qui sont rapportées dans le Noble Coran : « Cela dépendra de trois principes : la foi, la piété et la sincérité des œuvres envers Allah, exalté soit-Il, tout en respectant la Sunna. En effet, ceux qui respectent ces trois principes sont ceux qui recevront la bonne nouvelle, et pas les autres. Toutes les bonnes nouvelles annoncées par le Coran et la Sunna tournent autour de ces trois principes. On peut les résumer en deux choses à savoir la sincérité dans l’obéissance d'Allah, exalté soit-Il, et la bonté envers Ses créatures. Quant au contraire de ces trois principes, on le trouve chez les gens qui font preuve d’ostentation et qui refusent d’aider celui qui en a besoin (en référence à la sourate « L’ustensile »). […] » ( Voir le livre d’Ibn al-Qayyim intitulé "Al-Rûh")

 Il ressort des paroles d’Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, dans son livre intitulé Madâridj al-Sâlikîn que seuls les pécheurs qui se sont corrigés et purifiés en demandant pardon et en se repentant sincèrement, en ayant multiplié les bonnes actions ou subi des épreuves effaçant leurs péchés recevront cette bonne nouvelle. En effet, celui qui s'est purifié par ces quatre manières fait partie de ceux à qui les anges annonceront la bonne nouvelle du Paradis à sa mort, et de ceux sur qui les anges descendront à leur mort en leur disant de ne pas avoir peur mais de se réjouir de la bonne nouvelle de leur entrée au Paradis. Celui qui ne se purifiera pas par ces quatre moyens, sera purifié dans la tombe par les invocations, les demandes de pardon et les intercessions formulées en sa faveur par les gens de foi qui accompliront la prière mortuaire pour sa dépouille ainsi que par le châtiment de la tombe et par les œuvres que ses frères accompliront en sa faveur comme l’aumône ou le Hadj. Ensuite, si cela ne suffit pas pour le purifier, il sera alors purifié le Jour du Grand Rassemblement par les afflictions du Jour du Jugement, la difficulté de ce moment-là, l’intercession des intercesseurs et le pardon d’Allah, exalté soit-Il. Enfin, si tout cela ne suffit pas pour le purifier, alors il sera obligé d’entrer en Enfer par miséricorde d’Allah, exalté soit-Il, envers lui afin qu’il y soit purifié et lorsque ce sera fait, on l’en sortira pour le faire entrer au Paradis. Le croyant doit s’efforcer de purifier son âme, de se repentir sincèrement, de remplir ses devoirs envers les gens, de rester dans le chemin de l’obéissance et de multiplier les œuvres pieuses afin de mourir purifié de tout péché et d'être à l’abri de tout châtiment dans la tombe, des souffrances du Jour du Grand Rassemblement ou de l'Enfer.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation