Faire une retraite spirituelle au lieu de prier en groupe
Fatwa No: 229879

Question

Salam alaykum, Certains imams font une retraite dans une chambre en dehors du ramadan pour invoquer Allah pendant 3, 7, 14 jours ils ne sortent pas pendant ces jours et ne vont pas à la mosquée. Je pense que cette retraite est une innovation mais ces imams disent que le Prophète se réfugiait dans la grotte d’Hira. Cette retraite est-elle une innovation ?

Réponse

Louange à Allah et paix et salut sur Son Prophète.

Cette retraite spirituelle n'est pas légitime, car elle n'a pas lieu dans une mosquée.
L'Encyclopédie de la jurisprudence explique au sujet de l’endroit de la retraite spirituelle des hommes : « Les oulémas sont unanimes sur le fait qu'une retraite spirituelle pratiquée par un homme ou un hermaphrodite dans un endroit autre que la mosquée n’est pas valide, en vertu du verset (sens du verset) : « pendant que vous êtes en retraite rituelle dans les mosquées » (Coran 2/187) et de la ligne de conduite (Sunna) du Prophète () qui ne faisait la retraite spirituelle que dans une mosquée. »

Puisque cette retraite n'est pas légitime, il s'agit certes d'une innovation. C'est une duperie du diable et une pratique proche du monachisme inventé par les chrétiens et qui consistait à s'enfermer dans les monastères. Ibn Sa'd, qu'Allah lui fasse miséricorde, a rapporté dans son livre Al-Tabaqât que 'Uthmân ibn Mazh‘ûn, qu'Allah soit satisfait de lui, prit une maison et s'y installa pour adorer Allah, exalté soit-Il. Le Prophète () en fut informé, alla le trouver, saisit les montants de la porte et dit : « Ô 'Uthmân, Allah ne m'a pas envoyé prêcher le monachisme (il le répéta deux ou trois fois). Certes, la meilleure religion aux yeux d'Allah est la religion droite et tolérante. »

Al-Azhari a dit dans « Tahdib al-lugha » : Le monachisme dérive de la racine moine et l’acte (tarahhub) c’est l’ermitage spirituel.


Al-Hâfidh ibn Radjab, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit concernant la retraite spirituelle : « Elle a lieu dans les mosquées afin de ne pas délaisser la prière du vendredi et les prières en congrégation. L'isolement qui entraîne l'abandon de la prière du vendredi et des prières en congrégation est interdit. Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, fut interrogé à propos d'un homme qui jeûnait la journée et priait la nuit, mais qui n'assistait ni à la prière du vendredi, ni aux prières en congrégation. Il répondit : "Il est en Enfer." En effet, l'isolement prescrit à cette communauté est la retraite spirituelle dans les mosquées. » (Latâ`if al-Ma'ârif)

L'argument avancé par ces imams selon lequel le Prophète () se retirait dans la grotte de Hirâ` n'est pas une preuve en soi, car c'était avant que les prières en congrégation et la prière du vendredi à la mosquée ne soient prescrites. Quelqu'un qui délaisserait complètement la prière et qui se consacrerait à l’adoration d’Allah, exalté soit-Il, par la méditation et la contemplation en prenant pour argument le fait que le Prophète () ne priait pas dans la grotte de Hirâ`, mais méditait et réfléchissait, serait certainement considéré comme un fou ou même comme un hypocrite (faux dévot). On ne peut donc pas délaisser la prière du vendredi et les prières en congrégation sous prétexte que le Prophète () ne les accomplissait pas dans la grotte de Hirâ`, car ces prières n'étaient pas encore prescrites à l'époque. Ces imams se font manipuler par le diable à cause de leur manque de science et ce qu’ils font en est l’exemple. Cheikh al-Islâm ibn Taymiyya, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit concernant celui qui s'appuie sur la retraite du Prophète () dans la grotte de Hirâ` pour délaisser des actes prescrits après la prophétie :

« Les musulmans sont unanimes à considérer que la foi en Allah et les adorations qu’Il a rendu obligatoires sont ce qui a été prescrit après la prophétie. C'est pourquoi ils considèrent que celui qui délaisse la prière du vendredi et la prière en congrégation et s'isole dans les grottes et les montagnes là où il n’y a ni prière du vendredi, ni prière en congrégation en prétendant suivre l'exemple du Prophète () qui était en retraite spirituelle dans la caverne de Hirâ’ avant la prophétie – aux dépens des adorations prescrites par Allah est son Messager – est totalement dans l'erreur. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation