Le châtiment réservé à celui qui s'adonne à la masturbation
Fatwa No: 229963

Question

Salam alaykum, Quel est le châtiment réservé au masturbateur qui est en âge de mariage et quel conseil pouvez-vous lui donner ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

La masturbation est interdite. Allah, le Très Haut, a ordonné de préserver les sexes et de ne pas enfreindre le licite pour commettre l’interdit, Il dit en décrivant Ses serviteurs croyants : « … et qui préservent leurs sexes [de tout rapport], si ce n'est qu'avec leurs épouses ou les esclaves qu'ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer; alors que ceux qui cherchent au-delà de ces limites sont des transgresseurs. » (Coran : 23/5,6 et 7).

L’imam al-Châfi'i a dit dans son livre « Al-Umm » : « Il est illicite de se servir de son sexe qu’avec son épouse ou son esclave et la masturbation est illicite. »

Quant au châtiment : il n’y a aucun texte légal qui détermine une punition précise dans cette vie dans celle de l’au-delà. Le gouverneur peut punir celui qu’on découvre commettant ce péché, comme il peut être châtié dans l’au-delà s’il ne se repent pas sauf s’il est préservé par la Grâce d’Allah le Tout Miséricordieux.

Celui qui pratique cette habitude secrète doit se repentir à Allah, le Très Haut, car elle lui porte préjudice ici-bas et dans l’au-delà. Il doit essayer de se préserver par le mariage, s’il ne peut supporter ses charges alors qu’il multiplie le jeûne comme recommandé par le Prophète () qui a dit : « Ô jeunes gens ! Quiconque parmi vous possède la capacité physique et les moyens financiers nécessaires au mariage, qu’il se marie. Car, certes, le mariage empêche les regards lascifs et préserve la chasteté. Celui qui n’en a pas les moyens, qu’il jeûne car le jeûne est une protection pour lui contre les tentations. » (Boukhari et Mouslim).

Il doit aussi rechercher la bonne compagnie et occuper son temps par les bonnes œuvres.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation