Le prévision des éclipses relève-t-il de la connaissance de l'invisible ?
Fatwa No: 230401

Question

Salam alaykum, quand il y avait l'éclipse solaire ou lunaire que recommandait le Prophète (psl) aux musulmans ? Est-ce que le fait que les blancs prédisent ce phénomène peut être considéré comme connaitre les choses cachées d’Allah le Très Haut ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Le Prophète () nous a ordonné quatre choses en cas d'éclipse solaire ou lunaire : invoquer Allah, exalté soit-Il, Le magnifier, prier et faire l'aumône. Aïcha, , a rapporté que le Prophète () a dit :

« Certes, le soleil et la lune sont deux signes d’Allah. Ni la mort ni la vie de quelqu’un ne peuvent provoquer leur éclipse. Quand vous les voyez ainsi, invoquez Allah, magnifiez-Le, accomplissez la prière et faites des aumônes. Ô communauté de Mohammed ! Par Allah, nul n'éprouve plus de jalousie qu'Allah lorsque Son adorateur serviteur et Son adoratrice esclave forniquent. Ô communauté de Mohammed, si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et pleureriez beaucoup. » (al-Bukhârî, Muslim)

Quant au fait que les Occidentaux prévoient les éclipses solaires ou lunaires, ils ne sont pas les seuls à le faire. Les astronomes non-occidentaux peuvent en faire tout autant. Prédire une éclipse (que ce soit par les Occidentaux ou non), ne relève pas de la connaissance de l'invisible que Seul Allah, exalté soit-Il, connaît. En effet, pour prédire une éclipse on s'appuie sur des éléments perceptibles qu'Allah, exalté soit-Il, a crée dans l'univers et qui peuvent faire l'objet de calculs. Cela fait partie des connaissances des lois d'Allah, exalté soit-Il dans l’univers. Le Comité Permanent de la jurisprudence mentionne : « Les prévisions météorologiques ayant trait aux vents, aux tempêtes, à la formation des nuages ou à la pluie sont basées sur la connaissance des lois d'Allah, exalté soit-Il, dans l'univers. Une personne qui a une bonne connaissance de ces lois peut supposer, et non pas savoir à l'avance à coup sûr, l'avènement de ces phénomènes grâce aux théories scientifiques et à l'expérience. Elle communique ses suppositions qui ne sont pas des certitudes. Parfois ces prévisions sont justes et parfois non ».

Le cheikh ibn 'Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Annoncer des phénomènes que l'on peut calculer n'a rien à voir avec la divination. C'est le cas par exemple lorsque l'on annonce qu'une éclipse solaire ou lunaire va se produire ou que le soleil se couchera à telle ou telle heure et passera à vingt degrés de la constellation de la balance. Tout ceci ne fait pas partie de la connaissance de l'invisible car ce sont des phénomènes que l'on peut calculer, et toute annonce d’une chose calculable, même future, ne fait pas partie de l’inconnu ni de la divination. Annoncer le temps qu'il fera dans les prochaines 24 heures relève-t-il de la connaissance de la divination ? La réponse est non, car il s’agit d’un cacul basé sur des éléments perceptibles comme les changements dans l'atmosphère. En effet, lorsque les conditions dans l'atmosphère changent d'une certaine manière on sait qu'il peut pleuvoir. Lorsque nous voyons des nuages s'amonceler, ou nous entendons le tonnerre frapper nous disons : il va bientôt pleuvoir. On se base sur des éléments perceptibles et cela ne fait pas partie de la connaissance de l'invisible même si certaines personnes pensent que ces choses font partie de l'inconnu et disent que le fait d'y croire revient à croire à la divination. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui