Cours et rassemblement des prières
Fatwa No: 232729

Question

Salam aleykoum,
Je suis en Terminale et les horaires ne me permettent pas de prier le 'Asr le mardi et le jeudi, donc je regroupe ces 2 prières a l'heure du Dohr, mais il arrive parfois comme aujourd'hui que le cours soit annulé mais qu'on ne le sache que quand on arrive devant la salle, ce qui m'aurait laissé le temps d'accomplir le 'Asr, sachant que j'ai déjà regroupé Dohr et 'Asr à l'heure du Dohr, dois-je refaire le 'Asr avant qu'il n'arrive au Maghrib ? Baraka Allahou fikoum, qu'Allah vous aide vous pardonne et vous récompense pour l'effort que vous fournissez pour nous aider à mieux appliquer l'Islam

Réponse

Louange à Allah. Paix et Salut sur Son Prophète.

Tout d'abord, nous mentionnons qu'il y a divergence entre les oulémas au sujet de la permission de regrouper deux prières comme vous le faites, lorsque l'on n'est pas en voyage. Il ne fait aucun doute qu'il est préférable de vous efforcez d’accomplir chaque prière en son temps sans les regrouper, même si vous devez pour cela quitter votre cours quelques minutes afin de prier puis de revenir. Si cela vous est impossible et que vous savez que l'heure de la prière de 'Asr sera dépassée si vous reportez la prière jusqu'à la fin du cours, alors nous espérons qu'il n'y ait pas de mal à ce que vous regroupiez les prières par nécessité. Un groupe de jurisconsultes est d'avis qu'il est permis de regrouper les prières lorsque l'on ne voyage pas en cas de nécessité en s'appuyant sur la parole d'Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, qui a rapporté :

« Le Messager d'Allah () regroupa les prières du Dhuhr et de 'Asr alors qu'il se trouvait à Médine, ne craignant rien et n'étant pas en voyage. » (Mouslim)

Abû al-Zubayr a dit : « J'ai demandé à Sa'îd pourquoi avait-il fait cela et il me répondit : "J'ai demandé la même chose à Ibn 'Abbâs qui m'a répondu : 'Il a voulu faciliter les choses pour sa communauté.'" » Al-Nawawî a dit en commentant ce hadith : « Un groupe de oulémas est d'avis qu'il est permis de regrouper des prières sans être en voyage en cas de nécessité, mais pas pour celui qui en fait une habitude. Tel est l'avis d'Ibn Sîrîn, d’Achhab compagnon de Mâlik. Al-Khattâbî rapporta cela d'al-Qaffâl, d'al-Châchî al-Kabîr compagnon de l'imam al-Châfi'î, d'Abû Ishâq al-Marwazî et d'un groupe de traditionnistes (Ahl al-Hadîth). C'est également l'avis d'Ibn al-Mundhir. Cet avis est soutenu par les propos d'Ibn 'Abbâs : "Il a voulu faciliter les choses pour sa communauté." Il n’a donc pas justifié cela par la maladie ou autre. » (Charh Sahîh Muslim).

On a demandé à cheikh Sâlih al-Fawzân s’il était permis à des étudiantes qui commencent leurs cours après la prière du Dhuhr et peuvent manquer la prière de 'Asr de regrouper les prières du Dhuhr et de 'Asr à l'heure de la prière du Dhuhr ? Il répondit : « Si elles sont capables d'accomplir la prière à l'heure durant leurs cours, elles ont pour obligation de le faire, et cela, en demandant au responsable de l'université de leur accorder un moment pour accomplir leur prière. Par contre, si cela est impossible et qu'elles ont essayé d'obtenir cet accord sans résultat, dans ce cas, si les cours sont nécessaires et que ne pas y assister leur est dommageable, alors je ne vois pas d’empêchement de regrouper ces deux prières de la manière mentionnée dans la question en regroupant les prières du Dhuhr et de 'Asr à l'heure de la prière du Dhuhr. »

Étant donné qu'il vous est permis de regrouper ces prières selon les conditions mentionnées, si vous regroupez ces deux prières, vous ne devez alors pas réitérer la prière de 'Asr à son heure même si vous en avez la possibilité, car elle vous a déjà été comptée et votre responsabilité en a été déchargée. Toutefois, il vaut mieux la recommencer par prudence, car l'école malékite recommande de la recommencer dans des cas similaires.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui