Se moquer de l'apparence des gens pratiquant la Sunna
Fatwa No: 381907

Question

Asselemou aleykoum, 1) Je trouve que la barbe sur certaines personnes est moche, que cela ne leur va pas ou des poils de la barbe que je trouve laid et que la place d'eux je la raserais et je me moque d'eux en disant qu'ils devraient la raser car ce n'est pas propre et lorsque la barbe est vraiment très longues je déteste et moi-même je rase ma barbe pour avoir plus de poils et des meilleurs poils est-ce que tout cela me fait sortir de l'islam ?2)J'ai entendu dire que les 4 écoles connus disent que c'est détestable de laisser les vêtements dépassés les chevilles et non un péché dans la prière et en dehors de la prière, moi je trouve qu’esthétiquement c'est moche de laisser les pantalons jusqu'aux chevilles et que moi je ne pourrai pas faire cela en sachant que c'est aussi pas dans les coutumes étant donné que je vis dans un pays non musulman et que les gens vont me moquer de moi et cela m'est arrivé de me moquer des personnes qui faisaient cela dans le passé est-ce tout cela me fait sortir de l'islam en sachant que je sais que cela fait partie de l'islam et que celui qui fait cela jamais je le dirais de mettre un vêtement qui dépasse les chevilles s’il le fait. De plus certains savants disent que c'est autorisé de laisser le vêtement dépasser la cheville si ce n'est pas fait par ostentation.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Nul doute que votre moquerie des gens barbus ainsi que votre raillerie des gens qui pratiquent la Sunna en écourtant leurs habits est assurément abjecte ! Le plus grave est que vous privilégiez la considération des gens à votre égard et à votre aspect à l’obéissance aux ordres d’Allah, le Très Haut, et à Son Prophète ().
Votre devoir est de vénérer la Sunna du Prophète () et d’aimer tout ce qu’il nous a appris.
Si votre moquerie des communs des gens est interdite et abjecte, qu’en serait-il des gens qui pratiquent la Sunna du Prophète () et suivent sa voie ? Ce problème est très grave : vous devez vous repentir sincèrement à Allah, le Très Haut, délaisser instantanément ces actes blâmables et vous rappelez ces versets coraniques où Allah, le Très Haut, dit : « Non ! Par ton Seigneur ! Ces gens ne seront de vrais croyants que lorsqu’ils t’auront pris pour juge de leurs différends et auront accepté tes sentences sans ressentiment, en s’y soumettant entièrement. » (Coran 4/65). Comme vous devez obtempérer à cet ordre du Prophète () qui a dit : « Aucun de vous ne sera vraiment croyant tant qu'il ne soumettra pas ses passions à mes enseignements ».
Mais si votre intention était de vous moquer de la religion, alors votre acte est une mécréance (qu'Allah nous en préserve).
Cheikh Ibn Bâz a été questionné : celui qui se moque de la religion en se moquant de la barbe ou des habits courts, est-ce que c’est considéré une mécréance ? Il a répondu : « C’est selon son intention ! Si son intention est de se moquer de la religion c’est une apostasie car Allah, le Très Haut, a dit : « Si tu les interroges, ils te répondront certainement : « Nous ne faisions que badiner et plaisanter !» Dis-leur : « Ainsi, vous vous moquiez de Dieu, de Ses versets et de Son Prophète ? Ne vous excusez pas ! Vous avez bel et bien renié la foi après avoir cru … » (Coran 9/65 et 66). Mais s’il se moquait d’un individu à cause de sa barbe ou de ses habits courts pour des raisons diverses, jugeant que c’est un rigoriste ; ou qu’il se moque d’autres choses provenant de la religion (parfois que c’est rigoureux, d’autres fois par complaisance), il ne se moque pas de la religion mais il se moque de l’individu (qui écourte ses habits), alors c’est un péché grave ! ».
Il a été questionné : s’il prétend qu’il dit cela aux gens pour plaisanter ou les faire rire ? Il a répondu : « C’est interdit : c’est un acte blâmable et cet individu est en danger. Si son intention est de se moquer de la religion c’est une mécréance ! ».

Et Allah sait mieux.
 

Fatwas en relation