Zakât et crédit immobilier
Fatwa No: 233320

Question

Salam alaykoum
Ma question porte sur el Zakat. Nous avons un crédit immobilier sur 25ans (depuis 3ans), mais nous avons tout de même un peu d'argent de côté (plus que le seuil de la Zakat). Est-ce que nous devons payer la zakat sur cet argent malgré ce crédit immobilier ?
Baraka Allahou Fikoum

Réponse

Louange à Allah. Paix et Salut soient sur Son Prophète.

Les oulémas divergent concernant le fait de déduire une dette que l’on doit du montant de la Zakât.
Certains disent qu'il ne faut pas déduire la dette de la personne qui doit payer la Zakât du montant sur lequel il doit payer cette dernière. Tel est le dernier avis de l'imam al-Châfi'î ainsi que l'avis des cheikhs Ibn Bâz et Ibn 'Uthaymîn.
D'autres oulémas disent qu'il faut la déduire du montant de la Zakât et payer cette dernière sur le montant restant après déduction si la somme ne descend pas en-dessous du seuil de redevabilité (Nisâb).
D'autres encore détaillent la question en disant que si la personne possède des biens équivalents au montant de la dette alors, elle doit payer la Zakât. Dans le cas contraire, elle ne doit pas payer la Zakât. Tel est l'avis de l’école de l'imam Mâlik.
Il ne fait aucun doute que le plus prudent est de vous acquitter de la Zakât sur tout ce que vous possédez et de ne pas déduire le montant de votre dette de l'argent sur lequel vous devez vous acquitter de la Zakât.
Toutefois, selon l'avis indiquant qu'il faut déduire le montant de la dette de l'Argent sur lequel on doit s'acquitter de la Zakât et c’est l'avis retenu par la majorité des oulémas, vous devez alors déduire les tranches de remboursement de votre dette qu’il vous reste de la somme d'argent que vous possédez. Ensuite, vous devez vous acquitter de la Zakât sur la somme restante si celle-ci atteint le seuil de redevabilité.

Le fait que vous parliez au pluriel en utilisant le terme « nous » indique que vous êtes plusieurs. Si tel est le cas, chacun de vous doit regarder la part de l'argent qui le concerne personnellement et non sur la totalité de la somme d'argent. Chacun d'entre vous doit regarder si sa part a atteint le seuil de redevabilité et doit regarder également sa part de la dette, puis déduire sa part de la dette sur l'argent qu'il possède.

Et Allah sait mieux.


Fatwas en relation