Réciter un verset 313 fois
Fatwa No: 238783

Question

Assalam alaykum, Je suis un étudiant et un ami m'a donné le verset 6 de la sourate 87 à réciter 313 fois chaque matin dans le but de ne pas oublier tout ce que j'apprends. M'est-il permis de le réciter ?

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Le Dhikr (évocation) et le Du'â (invocation) sont parmi les moyens utilisés pour soigner l’oubli, et c’est cette signification que des oulémas ont donné au verset suivant de la sourate al-Kahf : « … et invoque ton Seigneur quand tu oublies et dis : "Je souhaite que mon Seigneur me guide et me mène plus près de ce qui est correct. » (Coran : 18/24). Cheikh al-Chinguiti a dit dans son livre « Adhwâ al-bayân » en indiquant les deux avis des oulémas concernant l’interprétation de ce verset : « Le deuxième avis veut que ce verset n’a aucun rapport avec les versets qui le précèdent et ainsi sa signification serait : si tu oublies quoi que ce soit, alors invoque Allah, le Très Haut, car l’oubli vient de Satan, comme il a été rapporté d’après le serviteur du Prophète Moïse () qui a dit : « [Le valet lui] dit : "Quand nous avons pris refuge près du rocher, vois-tu, j'ai oublié le poisson - le Diable seul m'a fait oublier de (te) le rappeler - et il a curieusement pris son chemin dans la mer. » (Coran : 18/63) ou ce verset : « Le Diable les a dominés et leur a fait oublier le rappel d'Allah. » (Coran : 58/19) et encore celui-là : « Et si le Diable te fait oublier, alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes. » (Coran : 6/68) ; car l’évocation d’Allah, le Très Haut, chasse le diable. »

Toutefois l’embarras résulte du fait de déterminer un verset précis qu’il faut répéter un nombre déterminé de fois : il faut éviter cela car ce serait, selon certains oulémas, une Bid’a supplémentaire : c’est celle qui a une origine dans la Charia en général, mais n’a aucune origine particulière du fait qu’on lui détermine un nombre ou un moment ou une manière précis que la Charia n’a pas indiqué.

Nous clarifions que la renonciation aux péchés, le Dhikr  et le Du'â sont parmi les meilleurs moyens pour apprendre et ne pas oublier. Il a été rapporté qu’Ibn 'Abbâs (Radhia Allahou Anhou) formulait ce Du'â : « O Allah, rappelle-moi ce que j’ai oublié, préserve-moi ce j’ai appris et accroit mon savoir. »

Il est très important pour la pérennité du savoir d’apprendre progressivement, petit à petit, car l’imam Ma'mar a dit : « J’ai entendu l’imam al-Zuhri dire : « N'apprendra rien celui qui veut apprendre toute la science en un seul coup, car on acquiert le savoir qu'en apprenant progressivement : on apprend un hadith ou deux et on fixe comme objectif la perfection ! »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation